La culture de cannabis en intérieur se développe chaque année un peu plus à travers le monde. Faisant de plus en plus d’adeptes parmi les fumeurs de weed mais aussi chez les patients de cannabis médical.

La culture de cannabis en intérieur consiste à recréer les conditions naturelles de culture d’une plante mais en intérieur, à l’aide de lumière artificielle.

Vous en avez marre de dépenser trop d’argent pour votre fumette ?

Vous souhaitez vous approvisionner vous-même avec de l’herbe de qualité supérieure ?

Découvrez dans ce guide absolument tout ce que vous devez savoir pour vous lancer et réussir une culture de cannabis en intérieur.

Apprenez à Cultiver du Cannabis en Intérieur
1. Pourquoi J’ai Commencé à Cultiver du Cannabis en Intérieur
2. Les Erreurs Courantes des Cultivateurs Débutants
3. Les Bases de la Culture de Cannabis en Intérieur
4. Combien de Grammes est-il Possible de Récolter en Culture en Intérieur ?
5. Comment Récolter plus de beuh ?
6. Combien de Temps Dure la Culture de Cannabis en Intérieur ?
7. Comment Raccourcir le Temps de Culture en Intérieur ?
8. Cultiver en Intérieur : Combien ça Coûte ?
9. Quel est l’Espace Minimum Nécessaire pour Cultiver du Cannabis en Intérieur ?

Préparez et Lancez votre Culture de Cannabis en Intérieur
10. Matériel pour Culture en Intérieur : De Quoi avez-vous Besoin pour Faire Pousser ?
11. Choisissez votre Espace de Culture
12. Choisissez votre Lampe
13. Sélectionnez vos Engrais
14. Bien Choisir ses Graines de Cannabis
15. Combien de Plantes Devez-vous Cultiver en Intérieur ?
16. Comment Cultiver du Cannabis en Intérieur ?

Après la Récolte
17. Que Faire avec les Feuilles de Manucure ?
18. Comment Conserver votre Récolte ?

Allez plus loin dans la Culture de Cannabis en Intérieur
19. Qu’est-ce que la Culture en Hydroponie ?
20. Techniques de Culture Avancées : Palissage. SCROG, SOG, One-Bud
21. Optimisez votre Production

Apprenez à Cultiver du Cannabis en Intérieur

1. Pourquoi J’ai Commencé à Cultiver du Cannabis en Intérieur

Pourquoi Cultiver du Cannabis

Je présume que si vous recherchez des infos sur la culture de cannabis en intérieur, c’est que vous êtes déjà convaincu des avantages de l’autoproduction.

Mais ça ne fait pas mal de les entendre encore une fois, juste pour vous motiver un peu plus à vous lancer !

Il y a 5 raisons qui m’ont poussées à me lancer dans la culture en intérieur :

  1. Économiser de l’argent
  2. Meilleure qualité et diversité des variétés
  3. La Discrétion
  4. Éviter le marché noir
  5. Avoir un stock de weed sécurisé Toute l’Année

Économiser de l’Argent Grâce à l’Autoproduction

La raison principale pour laquelle je me suis mis à l’autoproduction c’est d’arrêter de payer trop cher pour ma consommation d’herbe.

Economiser de  l'Argent avec la Culture de cannabis en intérieur

En cultivant chez vous, votre herbe vous coûtera moins de 2 euros par gramme. Les cannabiculteurs expérimentés cultivent en intérieur pour moins de 50 centimes d’euros par gramme.

Faites le calcul.

Si vous fumez 1 gramme par jour et que vous payez votre herbe 8 euros le gramme, vous dépenserez :

1 x 8 x 365 = 2920 euros par an.

En cultivant votre herbe intérieur, vous ne dépenserez que :

1 x 0,5 x 365 = 182,50 euros par an.

Par conséquent, vous pourriez économiser 2 737 euros par an.

De quoi vous payez des vacances sympas.

Herbe de Meilleure Qualité et Diversité des Variétés

Plus besoin d’aller à Amsterdam, Barcelone ou Denver pour trouver de la beuh de grande qualité.

Avec un peu d’expérience, beaucoup de soin et d’amour pour vos plantes, vous produirez une herbe excellente.

La culture de cannabis vous permet aussi de varier les plaisirs avec des centaines de variétés aux goûts et aux effets différents.

La Discrétion

Plus besoin de transporter de la beuh sur vous dans la rue ou dans votre voiture.

Votre beuh reste à la maison. Prête à être consommée sur son lieu de production.

Éviter le Marché Noir

Si vous n’avez pas la chance d’habiter dans un pays ou la vente de cannabis est encadrée par la lois, vous devez vous approvisionner au marché noir.

Ça peut être cher mais surtout dangereux.

Beaucoup de consommateurs ont eu des problèmes avec la police ou avec des dealers de rue.

Dans mon cas j’en avais juste marre de me taper des plans galères pour m’approvisionner. La culture de cannabis à la maison était donc une option intéressante.

Stock de Beuh Sécurisé Toute l’Année

La pénurie, ça vous dit quelque chose ?

J’ai été quelques fois dans cette situation et c’était vraiment galère.

Avec l’autoproduction, vous avez toujours de quoi fumer, à la maison.

Stock de Beuh avec la Culture de Cannabis en Intérieur

Alors, convaincu ?

Avant de vous lancer, lisez les erreurs les plus courantes des cultivateurs débutants.

2. Les Erreurs les Plus Courantes des Cultivateurs Débutants

Recherche d'Information pour Culture de Cannabis en Intérieur

Les cannabiculteurs débutants font souvent deux erreurs :

  1. Le manque de recherche et d’information sur la culture de cannabis
  2. Vouloir faire des optimisations poussées alors que les bases ne sont pas maîtrisées

Le Manque de Recherche et d’Information

Beaucoup de débutants se lancent dans des projets de culture en intérieur sans faire aucune recherche.

“Le risque est simple : dépenser beaucoup d’argent et de temps pour pas grand chose.”

Faites votre recherche avant de vous lancer.

La culture de cannabis est relativement simple à réaliser.

Mais vous devez connaître les bases et vous poser les bonnes questions avant de commencer à acheter du matériel et à faire germer des graines.

Lire un guide comme celui-ci vous permettra déjà d’en savoir plus sur la culture du cannabis et de faire les bons choix. En fonction de vos objectifs et de vos contraintes.

Les Optimisations Poussées : ne Brûlez Pas les Étapes

Je conseille aux débutants de faire deux ou trois cultures correctement avant de se lancer dans des optimisations poussées.

Avant de penser à l’enrichissement en CO2 ou bien à la culture en aéroponie, apprenez à maîtriser les bases de la culture en intérieur.

Il arrive souvent que des débutants se prennent la tête avec des systèmes de culture compliqués ou bien des petites optimisations coûteuses et qu’ils finissent par récolter moins de beuh que s’ils s’étaient contentés de bien respecter les règles de bases de la culture de cannabis.

Ne tombez pas dans ce piège.

Réussissez au moins deux sessions avec une installation de base avant d’optimiser avec du matériel coûteux.

3. Les Bases de la Culture de Cannabis en Intérieur

Tasse de Café avec Cannabis

Avant vous de vous plonger dans les spécificités de la culture de cannabis en intérieur, je souhaite vous donner quelques connaissances générales sur la culture de cannabis.

Quels sont les Besoins Essentiels des Plantes de Cannabis ?

Pour se développer, les plantes de cannabis ont besoin des éléments suivants :

1. De la lumière, beaucoup de lumière ! En extérieur il s’agit du soleil alors qu’en intérieur il faut utiliser un lampe d’horticulture

2. De l’air continuellement renouvelé avec une température et un taux d’humidité adaptés

3. Un apport en eau régulier

4. Des nutriments : en intérieur la plante ne peut pas puiser ses nutriments dans la terre et a donc besoin d’un apport constant en nutriments. Certains terreaux contiennent des nutriments pour les premières semaines de croissance. Mais vous devrez dans tous les cas utiliser des engrais pour votre culture de cannabis en intérieur

5. Un substrat dans lequel se développer : le plus souvent de la terre ou bien un substrat inerte de type fibre de coco.

Plantes de Cannabis Mâles et Femelles

La plante de cannabis a la particularité de pouvoir être mâle ou femelle.

Cependant, seules les plantes de cannabis femelles produisent de la weed.

Les plantes mâles produisent des graines mais pas de beuh.

C’est donc les femelles qui nous intéressent.

Il existe aussi des plantes hermaphrodites. C’est-à-dire des plantes qui sont à la fois mâle et femelle.

Ces plantes produisent de l’herbe pleine de graines. Vous pouvez la fumer, par contre le goût n’est pas aussi bon qu’une plante femelle. Et il faudra prendre soin d’enlever toute les graines avant de la fumer !

Une autre particularité des plantes de cannabis c’est qu’une plante mâle laissée au contact de plantes femelles aura pour effet de transformer les plantes femelles en plantes hermaphrodites, et donc pleines de graines.

C’est pour cette raison que les cultivateurs de cannabis sont très vigilants avec le sexe de leurs plantes.

Lorsque vous identifiez un mâle, vous devez le retirer immédiatement de votre espace culture. Au risque de perdre toute une récolte.

En intérieur, beaucoup de cultivateurs choisissent de faire pousser des graines féminisées. En effet, cela réduit à près de zéro les chances d’avoir un plant mâle.

Comment Connaître le Sexe d’un Plant de Cannabis ?

Il est impossible de connaître le sexe d’un plant de cannabis en regardant une graine ou une jeune pousse.

Les cultivateurs débutants devront donc attendre le passage en floraison pour connaître le sexe de leurs plantes.

Les femelles ont des buds en formation couverts de pistils alors que les mâles forment des grappes de graines.

Plantes de Cannabis Femelle et Mâle

Les cultivateurs plus expérimentés peuvent reconnaître le sexe d’une plante environ 6 semaines après la germination.

En effet, vous verrez apparaître au niveau des internoeuds une calice surmontée d’un pistil pour les plantes femelles, ou bien une boule pour les plantes mâles.

Il vous faudra un peu d’entraînement avant d’être sûr du sexe d’une plante au premier coup d’oeil. Mais ça n’a rien de compliqué.

Cycle de Culture des Plantes de Cannabis

Voici le cycle de vie des plantes de cannabis :

  1. Graines à l’état dormant
  2. Germination des graines de cannabis
  3. Phase de croissance
  4. Phase de floraison
  5. Récolte

Cycle de Croissance du Cannabis

Dans la nature, le cannabis commence à germer au début du printemps.

Elles vont rester en croissance jusqu’au milieu de l’été, lorsque les jours raccourcissent.

Les jours plus courts déclenchent la floraison qui se finira au début de l’automne.

La plante meure ensuite pendant l’hivers pour donner naissance à la nouvelle génération au printemps suivant.

Les plantes de cannabis peuvent vivrent plusieurs années. Cependant, la qualité et la quantité d’herbe récoltée diminuent.

En culture de cannabis en intérieur, on reproduit ce cycle en maîtrisant la durée de l’éclairage.

Pendant la croissance, il faut 18 heures de lumière par jour.

Vos plantes resteront en croissance tant qu’elles sont exposées à 18 heures de lumière par 24 heures. Sauf dans le cas de graines autofloraison.

Pour passer en floraison, il faut diminuer la durée d’éclairage de 18 à 12 heures par jour. Cela déclenche automatiquement la floraison des plantes.

4. Combien de Grammes est-il Possible de Récolter en Culture de Cannabis en Intérieur ?

Bocaux de Weed Indoor

Eheh… C’est bien évidemment la question que tout le monde se pose.

Et comme vous vous y attendez, la réponse est : ça dépend !

Combien de Grammes par Pied en Intérieur ?

La plupart des cultivateurs débutants se demandent combien de grammes par pied ils peuvent récolter en intérieur.

En réalité le nombre de grammes par pied n’est pas le meilleur indicateur de productivité.

Vous pouvez avoir un one-bud raté de 5 grammes. Ou bien un scrog avec une seule plante dans 1m² qui pourra produire plus de 500 grammes.

De nombreux facteurs peuvent influencer la quantité d’herbe que vous allez récolter.

Mais les plus importants sont la puissance de votre éclairage et la durée de la phase de croissance.

Si vous laissez vos plantes en croissance pemndant seulement quelques jours et que vous faîtes la floraison sous néons, vous n’aurez que quelques grammes par peid.

En revanche, si vous faîtes 2 mois de croissance et une floraison sous 600 watts HPS avec une seule plante par 1m², vous pourriez récolter plusieurs centaines de grammes par plante.

Pour vous donner un ordre de grandeur, voici quelques exemples de récoltes possibles :

  • Plante sous 250 watts avec 21 jours de croissance : entre 10 et 25 grammes par pied.
  • Plante sous 400 watts avec 15 jours de croissance : entre 15 et 30 grammes par pied
  • Plante sous 400 watts avec 40 jours de croissance : entre 40 et 80 grammes par pied
  • Plante sous 600 watts avec 30 jours de croissance : entre 50 et 120 grammes par pied
  • Plante sous 1,000 watts avec 90 jours de croissance : entre 500 grammes et 1,5 kilos par pied

Combien de Grammes par Mètre Carré en Culture en Intérieur ?

Avec la récolte par mètre carré on est déjà un peu plus précis.

Ici ce qui influence le plus votre récolte c’est la puissance de votre éclairage et les techniques de culture utilisées.

En effet, peu importe le nombre de plante que vous cultivez, vous cherchez uniquement à optimiser l’utilisation de l’espace.

Et une lampe puissante vous donnera une meilleure pénétration lumineuse. Ce qui vous permettra de produire plus de weed sur la même surface.

  • Avec une lampe HPS 250 watts : entre 100 et 250 grammes par mètre carré
  • HPS 400 watts : entre 200 et 400 grammes par mètre carré
  • HPS 600 watts : entre 300 et 600 grammes par mètre carré
  • HPS 1000 watts : entre 450 et 700 grammes par mètre carré

Il s’agit uniquement d’estimations.

Certains cannabiculteurs n’atteindront pas ces niveaux de production. Alors que d’autres battront des records de récolte.

C’est une question d’expérience et de détermination !

Il existe enfin une dernière unité de mesure : le nombre de grammes par watt d’éclairage.

C’est peut être le plus précis de tous les indicateurs, mais il est surtout utilisé par les cultivateurs qui ne manquent pas d’espace.

Immense Culture de Cannabis en Intérieur

La Notion de Temps dans la Mesure de la Productivité

Le nombre de grammes par plante, par mètre carré et par watt d’éclairage ne prennent pas en compte la notion de temps de culture.

Une plante avec une phase de croissance de 6 mois produira évidemment plus de beuh qu’une plante avec seulement 2 semaines de croissance.

La solution ? Ajouter la mesure du temps en divisant le nombre de grammes par le nombre de jours de culture.

Exemple :

Vous avez réalisé une récolte de 500 grammes dans 1,2m² en 90 jours.

500 / 1,2 / 90 = 4,63 grammes/m²/jour.

L’un de vos amis a aussi obtenu une récolte de 500 grammes dans 1,2m². Mais il lui a fallu 120 jours pour finir sa session.

500 / 1,2 / 120 = 3,47 grammes/m²/jour.

C’est une différence de près de 35% qui montre que votre performance est largement supérieure à celle de votre ami.

Ne négligez donc pas le facteur “temps” lorsque vous faites vos calculs.

Vous voulez en savoir plus sur les possibilités de récolte par plante ou par mètre carré en culture indoor ? Lisez cet article incluant 10 estimations de récolte.

5. Comment Récolter Plus de Beuh – 5 Façons d’Augmenter votre Récolte

Faire sécher de la Beuh en Intérieur

Voici 5 façons simples d’augmenter votre récolte.

1. Augmentez la Puissance d’Éclairage

C’est la manière la plus directe d’augmenter votre récolte !

La différence de récolte peut aller du simple au quadruple entre une lampe HPS 250 watts et une 600 watts.

Par contre, la facture d’électricité sera bien plus élevée.

Et ne vous méprenez pas : sans maitrise, la puissance n’est rien ! Une culture réussie sous 250 watts produira plus de beuh qu’une session ratée sous 600 watts.

2. Augmentez la Taille de votre Espace de Culture

L’espace est la deuxième chose qui limite la taille de votre future récolte.

Augmenter l’espace de culture vous permettra de cultiver plus de plantes ou bien des plantes de plus grande taille. Et donc plus de buds !

Il vous faudra bien entendu avoir un éclairage adapté à la surface de culture.

3. Utilisez des Méthodes de Culture Avancées

Il existe des méthodes de culture permettant d’optimiser l’utilisation de l’espace et de la lumière.

Le SCROG est un excellent exemple de techniques donnant des résultats impressionnant en culture de cannabis en intérieur.

L’hydroponie est une technologie de culture qui permet de récolter plus d’herbe, plus rapidement.

L’apport en CO2 est une pratique assez avancée qui peut augmenter votre récolte de 20% à 50%.

Bouteille de CO2 avec Manomètre pour Culture de Cannabis en Intérieur

4. Utilisez des Engrais Adaptés et Respectez les Doses

Les engrais sont cruciaux pour le bon développement de vos plantes.

Un manque de nutriment ou bien un sur-engraissage peuvent avoir des conséquences désastreuses sur votre récolte.

La marque d’engrais n’est pas le plus important.

Assurez-vous de prendre une gamme d’engrais compatibles les uns aux autres et respectez les doses indiquées par le fabricant.

5. Choisissez des Variétés à Production Élevée

Certaines variétés de cannabis produisent des récoltes plus généreuses.

Par exemple, la Critical + 2.0 de Dinafem peut produire jusqu’à 700 grammes par mètre carré d’après le breeder.

La variété ne fait pas tout. Mais dans des conditions de culture en intérieur identiques, une variété à production élevée donnera plus de beuh qu’une variété à rendement faible.

Top 5 variétés à haut rendement :

6. Combien de Temps Dure la Culture de Cannabis en Intérieur ?

Il faut entre 3 et 4 mois pour cultiver du cannabis en intérieur.

Mais en réalité, en intérieur, c’est vous qui décidez du temps de croissance de vos plantes.

Le temps de floraison, en revanche, est défini par la variété que vous cultivez. Et vous ne pouvez pas faire grand chose pour raccourcir la durée de la phase de floraison.

Vous pouvez donc en partie maîtriser le temps de culture total.

Exception à la règle : si vous cultivez des plantes à autofloraison, la durée totale de la culture est prédéfinie. Vos plantes passeront en floraison après environ 3 semaines, quelque soit la durée de l’éclairage.

La plupart des cultivateurs se limitent à 4 semaines de croissance.

Mais vous pourriez faire seulement 10 jours de croissance. Ou bien au contraire, faire une croissance plus longue, de 2 ou 3 mois. Une phase de croissance si longue permet de faire pousser des plantes énormes, pouvant produire plusieurs centaines de grammes de weed.  

Le temps de culture se décompose donc comme ceci :
  • 4 semaines de croissance
  • 1 à 2 semaines de stretch
  • 7 à 9 semaines de floraison
  • 1 semaine de séchage
  • 2 semaine de curing

Soit un temps total de 15 à 18 semaines (de 3,5 mois à un peu plus de 4 mois) de la germination des graines jusqu’à la fumette.

Note : Le stretch c’est la période entre la fin de la croissance et le début de la floraison.

Le temps de floraison annoncés par les breeders ne prennent pas en compte le temps du stretch.

Il faut donc rajouter environ 10 jours à la durée de floraison annoncée.

Curieux d’en apprendre plus ? Lisez cet article sur le temps de culture du cannabis.

7. Comment Réduire le Temps de Culture du Cannabis en Intérieur ?

Culture Professionnelle de Cannabis en Intérieur

Vous voulez récolter plus rapidement ?

Il est possible de récolter plus rapidement que 3 ou 4 mois. Je vous explique ici comment faire.

Mais attention, réduire le temps de culture en intérieur n’a pas que des avantages.

Limitez la Durée de la Phase de Croissance

Comme je l’ai dit dans la partie précédente, c’est vous qui décidez de la durée de la phase de croissance.

Tant que vos plantes sont soumises à un éclairage d’au moins 16 heures par jour, elles resteront en croissance.

La phase de croissance des plantes photopériodiques (le contraire d’autoflo) peut durer de 5 jours à plusieurs mois.

C’est donc l’élément ayant le plus d’impact sur votre temps de culture.

Note : une phase de culture de moins de 3 semaines vous donnera des plantes de petites tailles et donc une récolte par plante limitée.

Cultivez Plus de Plantes par Mètre Carré

Une plante dans un mètre carré aura besoin d’une croissance plus longue que 5 plantes dans un mètre carré.

Lorsque vous décidez du nombre de plants que vous allez faire pousser, prenez en compte que ça aura un impact important sur la durée de votre session.

Cultiver plus de plantes au mètre carré implique plus d’entretien. Et dans les pays où la culture de cannabis en intérieur n’est pas autorisée, cela peut être risqué.

Utilisez des Méthodes de Culture Rapides

Certaines méthodes de culture comme le palissage ou le SCROG nécessitent une croissance plus longue.

Ces deux techniques visent à récolter plus de beuh avec moins de plantes. Ça prend une à deux semaines de plus, mais le résultat en vaut largement la peine.

Le SOG et le One-bud sont en revanche des techniques qui consistent à faire pousser un grand nombre de plantes dans un espace limité.

Avec cette méthode, vous pouvez raccourcir la durée de la croissance à quelques jours, deux semaines maximum.

Enfin, les systèmes de culture avancés comme les systèmes hydroponiques et aéroponiques permettent de récolter plus rapidement.

L’hydroponie et l’aéroponie sont des techniques de culture intensives.

Elles visent à produire le plus d’herbe possible, le plus rapidement possible.

Ce n’est pas l’idéal si vous voulez produire de la weed du genre “tomates du jardin”.

Mais c’est efficace.

Augmentez la Puissance d’Éclairage

Bien sûr, la puissance d’éclairage joue un rôle important dans la vitesse de croissance des plantes.

Une lampe 600 watts vous permettra de passer en floraison plus rapidement qu’avec une lampe 400 watts. À condition que vous fassiez pousser le même nombre de plantes dans le même espace.

Tout simplement parce que vos plantes occuperont l’ensemble de l’espace plus rapidement avec un éclairage plus puissant.

En revanche, la puissance d’éclairage ne permet pas d’accélérer la phase de floraison de façon significative.

Choisissez des Variétés de Cannabis à Floraison Rapide

Enfin, le choix des variétés a un impact important sur le temps de floraison.

En effet, des graines de variétés différentes peuvent avoir des durées de floraison allant du simple au double.

D’une manière générale, retenez que les variétés Sativa ont une floraison plus longue que les variétés Indica.

Les Indica fleurissent en 45 à 60 jours en moyenne.

Les pures Sativa en revanche ont besoin d’au moins 80 jours pour finir leur floraison.

Parfois même 120 jours.

Il existe aussi des variétés hybrides qui fleurissent en 60 ou 70 jours avec des effets Sativa.

Top 5 des variétés à floraison rapide :

8. Cultiver en Intérieur : Combien ça Coûte ?

Le coût total d’une session comprend le prix d’achat du matériel et le coût des consommables.

Les consommables devront être achetés à chaque nouvelle session.

Par contre, le matériel de culture tel que les lampes pourra être utilisé pendant plusieurs sessions avant d’être remplacé.

Vous pouvez commencer avec un petit budget de 250 euros, tout compris. Mais la récolte ne sera pas énorme.

Comptez entre 500 et 1,000 euros pour lancer une session sérieuse avec une récolte de plusieurs centaines de grammes.

De quoi Dépend le Coût de votre Culture en Intérieur ?

Le coût d’une culture de cannabis en intérieur dépend de :

  • Vos objectifs de culture : combien de grammes souhaitez vous produire ? Préférez-vous investir dans du matériel de qualité pour le long terme ou bien faire juste une session ? De quel niveau de discrétion avez-vous besoin pour votre installation ? Plus vous êtes exigent, plus vous devrez mettre la main à la poche.
  • Le coût de l’électricité dans votre ville.

Le Prix du Matériel et des Consommables pour Culture en Intérieur

Venons-en à la question principale : combien coûte le matériel et les consommables nécessaire pour faire pousser du cannabis en intérieur ?

Je vous ai rassemblé ici 3 exemples de configurations tirées de mon article sur les coûts de la culture en intérieur.

  • La Micro-Installation Petits Espaces : 150 watts CFL pour les petits budgets, petites récoltes
  • L’installation Débutant : 400 watts HPS dans 1m²
  • La configuration Pro : 600 watts HPS dans 1,44m²

La Micro-Installation Petits Espaces
Prix Materiel Culture Cannabis - Installation pour Petit Espace

Si vous avez un tout petit budget, un petit espace, et que vous souhaitez commencer en douceur dans la culture de cannabis en intérieur, vous pouvez opter pour cette configuration.

Une lampe 125 watts CFL génère très peu de chaleur.

Vous n’aurez donc pas besoin d’un système d’aération puissant.

Vous pourrez réaliser votre première session pour moins de 300 euros, hors électricité.

La facture d’électricité sera également très basse. Environ 50 euros pour la session entière si l’on considère un un Kwh à 0,20 euros.

L’Installation Débutant
Aperçu Prix Materiel Culture Cannabis - Debutant

400 watts dans 1m² avec du matériel de milieu de gamme.

Pour ceux qui débutent et qui veulent un rendement convenable pour pas trop cher.

Cette configuration est idéale pour apprendre et vous donnera des résultats tout à fait satisfaisants.

Comptez 535 euros pour l’installation complète avec les consommables, sans l’électricité.

Il faudra compter environ 170 euros de consommation électrique à 0.20 euros le Kwh.

La Configuration Pro
Aperçu Prix Materiel Culture Cannabis - Pro

600 watts dans 1,44m² avec du matériel un peu plus haut de gamme.

Pour les cultivateurs expérimentés ou bien les débutants qui veulent se lancer dans culture en intérieur de façon sérieuse et sur le long terme.

Ne faîtes pas un tel investissement pour une seule session.

Cette config et les consommables vous coûteront 770 euros, sans compter l’électricité qui vous coûtera 185 euros pour la session entière avec un Kwh à 0,20 euros.

Maintenant c’est à vous de fixer vos objectifs et de choisir quelle configuration est la mieux adaptée.

Ceux-ci ne sont que des exemples et vous pouvez bien sûr créer votre propre config basée sur vos objectifs.

Lisez mon article sur le coût de la culture de cannabis en intérieur pour découvrir le détail des 3 installations proposées plus haut.

9. Quel est l’Espace Minimum Nécessaire pour Cultiver du Cannabis en Intérieur ?

Photos d'un Placard pour Cultiver du Cannabis dans un Petit Espace

Bonne question !

Et la réponse pourrait vous étonner.

Théoriquement, il n’y a pas d’espace de culture minimum car une plante de cannabis peut pousser dans n’importe quel espace même minuscule.

La plante adaptera sa taille à l’espace dans lequel elle évolue.

Plus concrètement, l’espace minimum requis pour cultiver du cannabis en intérieur est d’environ 0,09m².

La plus petite box que j’ai trouvée fait d’ailleurs 30cm x 30cm, soit 0,09m².

Photo d'une Mini Box de Culture

Moins d’un dixième de mètre carré.

Vous ne pourrez mettre qu’une seule plante dans un espace si petit.

Et autant vous dire que la récolte ne sera pas spectaculaire.

Mais vous ne pouvez plus dire que vous n’avez pas assez de place chez vous pour cultiver du cannabis en intérieur.

Il existe des mini tentes de culture de différentes tailles : 40cm x 40cm, 60cm x 60cm, 70cm x 70cm etc.

Quelles sont les Contraintes de la Culture en Petit Espace ?

  • Dans un espace réduit, la lampe chauffe très vite et vous n’avez pas la place pour un extracteur d’air puissant et un gros ventilateur.
  • Vous devez utilisez des lampes CFL, néons ou LED pour les espaces de moins de 60cm x 60cm.
  • Vous devez choisir des variétés de cannabis petites, adaptées aux petits espaces comme les variétés Indica et les plantes à autofloraison.
  • L’espace doit être optimisé pour garantir une récolte décente : si une plante est malade ou devient un mâle, votre récolte pourrait être compromise.
  • Il sera plus facile de cultiver dans un petit espace si vous maîtriser quelques techniques de culture comme le palissage ou le SCROG.

Article complémmentaire :

Comment Cultiver du Cannabis dans un Petit Espace ?

Préparez et Lancez votre Culture de Cannabis en Intérieur

10. Matériel pour Culture de Cannabis en Intérieur : De Quoi avez-vous Besoin pour Faire Pousser ?

Grosse Plante de Cannabis en Intérieur

De nombreux cultivateurs débutants se demandent s’il est possible de cultiver en intérieur sans aucun matériel.

Techniquement, une plante de cannabis peut pousser en intérieur sans lampe et autre équipement particulier.

Mais ce serait juste une plante décorative qui vous donnera presque rien en termes de récolte.

Donc si vous voulez vraiment vous mettre à la culture de cannabis en intérieur, vous allez devoir vous équiper !

Je vous ai préparé une liste de tout ce dont vous avez besoin pour vous lancer.

Pour plus de détails, n’hésitez pas à lire mon article sur le matériel de culture de cannabis en intérieur.

Voici les 5 éléments clés de votre installation :

  • L’espace de culture
  • L’éclairage
  • La gestion du climat
  • Les autres petits équipements
  • Les consommables

L’Espace de Culture

Il vous faut un placard existant ou bien une box de culture avec les caractéristiques suivantes :

  • Au moins une porte d’accès sur le devant et idéalement des fenêtres d’accès sur les cotés
  • Des ouvertures pour les gaines d’aération et les câbles électriques
  • Obscurité totale pendant la période de nuit
  • Une hauteur d’au moins 1,20m, idéalement 1,80m
  • Un revêtement intérieur réfléchissant (bâche blanche, peinture blanche, mylar)
  • Des pots de 3 tailles différentes

Image d'une Superbox Evolution qui est une Tente de Culture de Cannabis

L’Éclairage pour Culture de Cannabis

L’éclairage pour votre placard se compose des éléments suivants :

  • Une ampoule
  • Un réflecteur de lampe pour renvoyer un maximum de lumière vers vos plantes
  • Un ballast permettant de convertir l’électricité pour alimenter votre lampe avec la bonne puissance (sauf pour les néons, les LED et les CFL qui n’ont pas besoin de ballast externe).
  • Un programmateur ou timer pour régler les heures de jour et de nuit de votre placard

Alternnativement, vous pouvez opter pour un autre type d’éclairage tel que les LEDs, les lampes CFL ou les lampes CMH.

La Gestion du Climat en Culture en Intérieur

Afin de maintenir vos plantes dans des conditions idéales, vous allez avoir besoin des éléments suivants :

  • Un extracteur d’air pour extraire l’air vicié du placard
  • Un petit extracteur pour introduire de l’air frais dans votre espace
  • Un ventilateur pour simuler l’action du vent
  • Une station météo pour contrôler la température et l’humidité
  • Des gaines d’aération
  • Un humidificateur (conseillé mais pas obligatoire)
  • Un filtre à charbon (conseillé mais pas obligatoire)

Les Autres Petits Équipements pour Culture de Cannabis

Il vous faudra quelques petits équipements supplémentaires que je vous ai listés ici :

  • Une pipette graduée pour le dosage de l’engrais
  • Un arrosoir
  • Un pulvérisateur
  • Une fourchette en bois pour ratisser la terre avant l’arrosage
  • 3 à 5 rallonges et 2 multiprises
  • Du ruban adhésif, des sangles et de la corde
  • Un système de fixation Easy Roll pour suspendre votre lampe (ou autre système)

Les Consommables

Les consommables c’est tout ce que vous consommez pendant le cycle de culture et qu’il faudra donc racheter à chaque nouvelle session :

  • Les Graines de Cannabis
  • Les Engrais
  • Le Terreau
  • L’Électricité

11. Choisissez votre Espace de Culture de Cannabis en Intérieur

Espace de Culture de Cannabis en Intérieur Secret Jardin

Vous devez tout d’abord choisir la pièce dans laquelle vous allez faire pousser.

Une pièce à l’écart avec une fenêtre est idéale. Mais vous pouvez aussi cultiver dans votre garage, dans un bureau, une chambre ou toute autre pièce avec suffisamment d’espace pour accueillir votre installation.

Pour l’espace de culture en lui-même, vous avez le choix entre construire ou aménager votre propre placard et acheter une box de culture toute faite.

Je recommande aux débutants d’opter pour une tente de culture toute faite.

C’est pas hors de prix et c’est beaucoup plus facile que de construire votre propre placard.

Avantages des boxs de culture

  • Simple à monter et à démonter
  • Facilite l’installation du matériel de culture
  • Permet de maintenir de bonnes conditions de culture plus facilement
  • Équipées d’une toile noire épaisse qui permet d’obtenir l’obscurité totale à l’intérieur de l’espace de culture
  • Revêtement intérieur réfléchissant de type Mylar
  • Bâche de fond (Piscine) au sol de la box pour protéger votre plancher
  • Porte et éventuellement fenêtres sur les côtés pour accéder aux plantes du fond
  • Plusieurs tailles et formes disponibles
  • Certaines sont même livrées avec des accessoires tels qu’un filet de SCROG, des sangles de suspension ou encore des pochettes plastifiées pour protéger votre station météo et autre carnet de note
  • Tout ça pour un prix raisonnable.

Inconvénients des boxs de culture

  • Dimensions standards : nombre limité de dimensions disponibles.
  • Plus chères qu’un placard fait maison

Avantages de construire votre propre placard

  • Dimensions sur-mesure
  • Pas cher
  • Permet de complètement adapter la conception du placard à votre projet de culture, à vos objectifs et à vos contraintes.

Inconvénients de construire votre propre placard

  • Demande plus de temps et d’efforts que d’acheter et monter une tente de culture
  • Difficile d’obtenir l’obscurité totale
  • Un défaut de conception peut causer des problèmes pendant le montage ou pire, pendant la culture.

Vous l’avez compris, les tentes de culture ont pas mal d’avantages.

Encore une fois, je les conseille fortement aux débutants, surtout si vous n’êtes pas un pro du bricolage.

Tout ce qui peut rendre votre vie plus facile vous permettra de vous lancer dans la culture plus rapidement.

Il existe différentes marques et différents modèles offrant des tailles et des caractéristiques particulières.

Vous pouvez débuter avec une tente premier prix. Mais si vous comptez faire plusieurs sessions, il peut être intéressant d’investir dans une box de qualité.

12. Choisissez votre Lampe

Ampoule avec plantes - Éclairage pour Culture en Intérieur

L’éclairage est la partie la plus importante de votre installation.

Vous devez choisir le type de lampe ainsi que la puissance d’éclairage que vous souhaitez utilisez pour votre culture.

Il existe 4 grands types de lampes pour culture de cannabis en intérieur :

  • HPS et MH (lampes à décharge)
  • LED
  • CFL ou Fluocompactes (ampoules basse consommation)
  • Néons

En termes de puissance d’éclairage, vous trouverez différentes options en fonction du type de lampe choisit.

Mais sachez qu’il existe des lampes horticoles de toutes puissances : de l’ampoule basse consommation de 6 watts jusqu’au réflecteur avec deux ampoules HPS de 1000 watts.

Lampes pour la Culture de Cannabis en Intérieur

Les ampoules HPS, MH CMH et ampoules mixtes

Les lampes à décharge sont les plus utilisées en culture de cannabis en intérieur.

Et c’est pour une raison simple : elles sont encore à ce jour les plus efficaces en termes de rendement par watt consommée.

Les ampoules MH ont un spectre lumineux adapté à la phase de croissance des plantes de cannabis. Alors que le spectre des ampoules HPS est parfait pour la floraison.

Il existe également des ampoules dites “mixtes”. Il s’agit en fait d’ampoules HPS avec un spectre comprenant un peu de bleu pour favoriser la croissance des plantes pendant la phase végétative.

Pour ma part, j’ai commencé à cultiver avec des ampoules mixtes. Elles sont bien pratiques et peu chères pour se lancer.

Le réflecteur joue un rôle important dans l’efficacité de votre éclairage MH ou HPS. Découvrez comment choisir le réflecteur de lampe le mieux adapté à votre projet de culture en intérieur.

Avantages des lampes MH et HPS :
  • Rendement supérieur aux autres types de lampes
  • Spectre adapté aux différentes phases du cycle de vie des plantes de cannabis
  • Déclinaison en 150w, 250w, 400w, 600w, 2x 400w, 1000w, 2x 600w, 2x 1000w
  • Peu chères, surtout compte tenu du rendement !

Inconvénients des lampes MH et HPS :
  • Dégagent beaucoup de chaleur : besoin d’un système de ventilation puissant
  • Distance importante nécessaire entre la lampe et le sommet des plantes
  • Sans ballast électronique : perte d’énergie de 25%
  • Trop puissantes et dégagent trop de chaleur pour les petits espaces de culture de moins de 0,5m².

Dans quels cas utiliser une lampe MH/HPS ?
  • Votre espace de culture fait au moins 0,5m²
  • Vous voulez produire le plus de beuh possible, même si ça vous oblige à installer un système de ventilation puissant et bruyant
  • Vous souhaitez optimiser votre installation après avoir essayer des lampes moins puissantes

Qu’est ce que les ampoules CMH ?

Les ampoules CMH ou Ceramic Metal Halide, sont des lampes à décharges plus récentes, même si la technologie qu’elles utilisent est assez ancienne.

Elles sont idéales pour la croissance et donnent des résultats satisfaisant en floraison.

Mais elles n’égalent pas les HPS en termes de récolte !

Les Lampes à LED pour la Culture de Cannabis en Intérieur

Les LEDs font beaucoup parler d’elles depuis quelques années dans le monde de la culture en intérieur.

Et on a raison d’en parler car elles représentent une petite révolution. Les prix ont beaucoup baissés et la fiabilité des lampes a progressé.

Photo de Lampes LED pour Culture de Cannabis

Voici les principaux avantages des lampes à LED comparées aux lampes MH/HPS :
  • Consommation d’électricité réduite de 40% pour une performance égale
  • Peu de chaleur dégagée par la lampe : gestion facile de la température
  • Spectre lumineux particulièrement adapté à la croissance des plantes de cannabis
  • Pas besoin de réflecteur ni de ballast : tout est intégré au panneau LED
  • Possibilité d’avoir une seule lampe pour la croissance et la floraison
  • Discrétion : petite facture d’électricité, pas besoin d’un extracteur bruyant et peu de chaleur dégagée.

Inconvénients des lampes à LED pour la culture de cannabis en intérieur :
  • Performance toujours inférieure aux lampes MH/HPS, surtout pour la floraison
  • Le peu de chaleur générée par la lampe peut être un problème en hivers
  • Vous devez vous y connaître un minimum pour tirer profit des lampes à LED
  • Durée de vie surestimée par les fabricants
  • Pas possible de remplacer des LEDs défectueuses sur la plupart des panneaux : vous devez changez le panneau entier
  • Beaucoup de panneaux à LED sont de mauvaise fabrication, réfléchissez bien avant de faire votre achat.

Dans quels cas utiliser une lampe à LED ?
  • Vous avez un budget élevé
  • Vous voulez maximiser votre production de weed tout en restant discret
  • Votre espace de culture fait moins de 0,5m²
  • En complément d’une lampe MH/HPS

Les lampes CFL ou Fluocompactes

Les lampes basses consommation CFL ou Fluocompactes sont les mêmes que celles que l’on trouve dans nos maisons.

Ampoule CFL Fluocompacte 300 watts pour Culture de Cannabis en Intérieur

Avantages des lampes CFL pour la culture de cannabis en intérieur :
  • Génère peu de chaleur jusqu’à 200 watts de puissance
  • Possibilité de rapprocher la lampe du sommet des plantes : pas besoin de beaucoup de hauteur
  • Pas besoin de ballast externe
  • Peu chères à l’achat
  • Disponibles en petit wattage : 6w, 20w, 50w, 65w, 125w, 200w, 250w etc.

Inconvénients des lampes CFL :
  • Petites récoltes
  • Pas adaptées à la floraison des plantes de cannabis (même avec une ampoule CFL spéciale floraison)
  • Performance inférieure à tous les autres types de lampes à puissance égale
  • Maintenance quotidienne : pour garder la lampe au plus près des plantes vous devez ajuster la hauteur du réflecteur au quotidien

Dans quels cas utiliser une lampe CFL ?
  • Vous avez un petit budget
  • Vous souhaitez avoir une petite installation discrète et pas forcément récolter des centaines de grammes
  • Votre espace de culture fait moins de 0,5m²
  • En complément d’une lampe MH pour la croissance
  • Vous avez un placard de croissance avec des plantes mères et des boutures

Les Néons

Les néons étaient les lampes les plus courantes en culture en intérieur jusqu’aux années 90. Ils sont maintenant surtout utilisés pour la phase de croissance par les producteurs industriels en raison de leur efficacité énergétique et parce qu’il est possible de les rapprocher très près des plantes. Ce qui permet d’empiler les étages de culture dans un entrepôt.

Avantages des tubes néons :

  • Consommation faible pour un rendement élevé en croissance
  • Spectre bien adapté à la phase de germination, bouturage et croissance
  • Dégagent très peu de chaleur
  • Peuvent être placées à seulement 5 à 10 cm du sommet des plantes
  • Permet de faire jusqu’à 3 étages de culture par mètre de hauteur

Photo d'une Lampe a Néons T5 pour Culture de Cannabis dans un Petit Espace

Inconvénients des néons :

  • Très peu efficaces pour la phase de floraison
  • Dimensions peu pratiques : 120 cm x 30 cm
  • Plus chers que les lampes CFL à puissance égale

Dans quels cas utiliser des tubes néons ?

  • Vous voulez une lampe de croissance efficace et discrète
  • Vous avez un placard de croissance avec des plantes mères et des boutures
  • En complément d’une lampe MH / LED / CFL pour la croissance

La Puissance d’Éclairage

La puissance de votre éclairage est déterminante pour votre culture de cannabis en intérieur. Veillez à ce que la puissance de votre éclairage soit adaptée à la surface de votre espace de culture.

Voici ce que je recommande en termes de puissance d’éclairage par rapport à la taille de l’espace :

  • Moins de 0,5m² : Maximum 150 watts CFL ou 100 watts LED ou Néons
  • 0,5m² : 150 watts MH/HPS, CFL, ou 100 watts LED ou Néons
  • De 0,5 à 0,8m² : 250 watts MH/HPS, CFL ou 150 watts LED
  • De 0,8 à 1m² : 400 watts MH/HPS, CFL ou 300 watts LED
  • De 1 à 1,5m² : 600 watts MH/HPS ou 480 watts LED
  • De 1,5 à 2m² : 2 x 600 watts ou 1,000 watts MH/HPS ou 700 watts LED

Puissance d'Éclairage pour Culture de Cannabis en Intérieur

Si vous avez plus de 1,5 mètres carré, je vous conseille de multiplier les lampes de 600 watts plutôt que d’utiliser des ampoules 1,000 watts.

Les ampoules 600 watts sont en effet les plus efficaces en termes de rendement lumineux par surface couverte.

Pour conclure, je vous recommande d’utiliser une lampe MH/HPS si votre espace de culture vous le permet.

Si les lampes à décharge ne sont pas une bonne option pour vous, choisissez le type de lampe le mieux adapté à vos objectifs et à vos contraintes.

13. Choisissez vos Engrais

Gamme d'Engrais Plagron

J’entends souvent des débutants dirent qu’ils veulent cultiver du cannabis sans engrais.

A moins que vous cultiviez en pleine terre, ce n’est pas possible.

Enfin, vous pouvez toujours faire pousser une plante sans engrais. Mais elle aura des carences en nutriments et produira par conséquent une maigre récolte.

Pour bien se développer, les plantes de cannabis ont besoin de nutriments spécifiques à des moments différents de leur cycle de culture.

Les 3 principaux éléments dont les plantes ont besoin sont compris dans l’abréviation N-P-K :

  • N : Azote (Nitrogen en Anglais)
  • P : Phosphore
  • K : Potassium (Kalium en Latin)

Veillez à ne pas donner trop d’engrais à vos plantes. Cela pourrait donner un mauvais goût à vos plantes ou pire, les brûler.

Mais vous devez nourrir vos plantes si vous voulez qu’elles soient en pleine forme !

En un mot : respectez les doses.

Choisissez des Engrais pour Culture de Cannabis

Ne prenez pas des engrais universels. Ils ne contiennent pas ce dont vos plantes ont besoin.

Choisissez une gamme d’engrais spécialement conçus pour la culture de cannabis en intérieur.

Ces engrais contiennent précisément ce dont vos plantes ont besoin lors de la germination, pendant la phase végétative, puis lors de la floraison.

Il existe des gammes d’engrais pour la culture en terre et d’autre pour la culture en substrat inerte. Sélectionnez la gamme adaptée à votre substrat.

Limitez votre Gamme d’Engrais à Seulement 3 à 5 Produits

Le risque lorsqu’on choisit ses engrais, c’est de se laisser piéger par les promesses de tous les produits vendus en growshop et sur internet.

Je vous conseille de vous limiter à seulement 3 ou 4 engrais lorsque vous débutez. Vous ne verrez aucune différence avec une gamme d’engrais plus complète.

Voici les engrais que je vous conseille d’utiliser :

  1. Solution nutritive de croissance
  2. Solution nutritive de floraison
  3. Booster de floraison
  4. Stimulateur racinaire (Optionnel)

Lorsque vous aurez plus d’expérience, vous pourrez enrichir votre gamme avec des produits d’optimisation.

Je vous déconseille les exhausteurs de goût. A part si vous aimez les goûts artificiels sucrés.

C’est marrant pour un ou deux joints. Mais sur une récolte entière c’est pas cool.

Choisissez des Marques Reconnues

Il existe de nombreuses marques d’engrais pour la culture de cannabis en intérieur.

Certaines sont reconnues par les cultivateurs du monde entier depuis de nombreuses années.

Mais il existe aussi des marques moins connues et parfois peu recommandables.

Voici les marques que j’ai personnellement essayées :

Je conseille aux débutants les engrais Plagron car ils sont très efficaces et simples à utiliser. Que vous cultiviez en terre, en hydro ou en biologique, Plagron a une gamme d’engrais pour vous.

Il est préférable de prendre tous vos engrais de la même marque pour vous assurer de leur compatibilité.

Mais il est possible d’utiliser des engrais de marques différentes. J’utilise par exemple le booster de floraison “Big Bud” de Advanced Nutrients, même si j’utilise une solution nutritive de floraison Plagron.

Engrais Minéraux ou Engrais Organiques ?

Vous pouvez choisir entre des engrais minéraux (chimiques) ou biologiques.

Les Engrais Biologiques pour la Culture de Cannabis en Intérieur

Voici en quelques points ce que vous devez savoir sur les engrais organiques :

  • Meilleur goût et meilleure odeur de la beuh : les engrais bio sont censés donner un goût et une odeur plus naturels à l’herbe, plus proche de celle récoltée en extérieur. Pour voir une différence importante, il faudrait faire votre propre compost amendé. Mais c’est un peu compliqué.
  • Plus naturel que les engrais minéraux : les engrais bio sont plus légers et moins agressifs que les engrais chimiques.
  • Récoltes un peu plus petites qu’avec des engrais minéraux, à conditions égales.
  • Pas adaptés à la culture hydroponique : il n’existe à ce jour pas d’engrais bio donnant des résultats satisfaisants en culture en substrat inerte.

Les Engrais Minéraux pour la Culture de Cannabis

Voici les caractéristiques principales des engrais minéraux ou chimiques :

  • Croissance plus rapide des plantes
  • Récoltes un peu plus généreuses qu’avec des engrais organiques, à conditions égales.
  • Puissance accrue de la beuh : les engrais minéraux augmentent la puissance de l’effet de la weed.
  • Assimilation directe par les plantes : risques de surengraissage plus important qu’avec des engrais bio.
  • Seul option si vous cultivez en hydro

Pour récapituler :

1. Limitez-vous à 3 ou 4 engrais différents pour vos premières sessions

3. Choisissez une marque d’engrais de confiance

3. Choisissez la gamme d’engrais la mieux adaptée à votre projet de culture parmi les différentes gammes de la marque.

Article complémentaire :

Comment Choisir les Meilleurs Engrais pour Culture indoor ?

14. Bien Choisir ses Graines de Cannabis

Graines de Cannabis sur une Table

Une fois que vous avez défini vos objectifs, votre configuration et le matériel que vous allez utiliser pour cultiver, vous devez sélectionner les graines de cannabis que vous allez faire pousser.

La première chose que vous devez choisir c’est le type de graines que vous souhaitez cultiver.

Il existe 3 types de graines différents :

  • Les graines régulières
  • Les graines féminisées
  • Les graines à autofloraison

Les Graines de Cannabis Régulières

Il s’agit des graines de cannabis “normales”.

Lors du passage en floraison, certaines plantes se révéleront être des femelles, alors que d’autres seront des mâles.

Selon moi, il s’agit des meilleures graines qui existent en termes de qualité.

En revanche, je les évite souvent car elles sont moins “pratiques” que les autres types de graines.

Avantages des Graines Régulières
  • Génétique très stable
  • Excellente résistance au stress
  • Qualité de l’herbe supérieure en termes de goût et d’odeur
  • Prix moins élevé que les graines féminisées et autoflo
  • Le côté puriste : c’est cool de faire pousser Old school

Inconvénients des Graines Régulières
  • 20% à 50% des graines régulières donnent des plantes mâles : peu pratique pour optimiser l’utilisation de l’espace de culture
  • Une plante mâle non identifiée peut polliniser les autres plantes en quelques jours seulement
  • Le temps et les soins apportés à des plantes qui peuvent se déclarer mâles
  • Différence de prix compensée par le fait que certaines graines ne produiront pas de beuh

Les Graines de Cannabis Féminisées

Les semences de cannabis féminisées garantissent des plantes femelles à 95%.

D’après mon expérience, il s’agit plus de 99%.

C’est les graines que j’utilise le plus souvent en intérieur.

Avantages des Graines Féminisées
  • Garanties 95% femelles
  • Permettent d’optimiser l’utilisation de l’espace de culture
  • Résistance au stress correcte

Inconvénients des Graines Régulières
  • Génétique moins stable que les graines régulières
  • Un stress important peut générer des plantes hermaphrodites
  • Plus chères que les graines régulières

Les Graines de Cannabis à Autofloraison

Les autoflo finissent leur cycle de culture en 60 à 90 jours, indépendamment de la durée d’éclairage.

Je déconseille les graines autoflo pour la culture en intérieur.

Simplement car elles nécessite au moins 18 heures d’éclairage par jour pour produire correctement.

Avantages des Graines à Autofloraison
  • Permettent de récolter rapidement : entre 60 et 90 jours
  • Permet de faire une floraison même sans obscurité dans la pièce
  • Taille assez basse pour les petits espaces de culture

Inconvénients des Graines à Autofloraison
  • Nécessite 18 heures d’éclairage par jour pour une récolte correcte : grosse facture d’électricité
  • Impossible de maîtriser la durée de la phase de croissance : les plantes sont programmées pour passer en floraison automatiquement
  • Génétique peu stable
  • Un stress important peut générer des plantes hermaphrodites
  • Plus chères que les autres types de graines

Les Variétés de Cannabis

Vous devez maintenant vous décider pour les variétés que vous allez faire pousser.

C’est un moment assez sympa je trouve.

Les variétés que vous allez choisir vont déterminer le goût, l’odeur et même les effets de la beuh que je vous allez fumer.

C’est pour cette raison que beaucoup de cultivateurs débutants bloquent à cette étape.

Ils n’arrivent pas à se décider.

Ca vous rappelle quelque chose ?

Je vais vous donner quelques indices qui vous aideront à choisir plus facilement vos variétés.

Variétés Sativa, Indica ou Hydrides

Il existe deux grandes familles de variétés de cannabis : les variétés Sativa et les variétés Indica.

Les Sativa sont des plantes généralement plus grandes et élancées que les Indica. Leur feuilles sont plus longues et fines.

Plantes de Cannabis Sativa
Plantes de Cannabis Sativa

L’effet des Sativa est plus mental que physique.

C’est les variétés de beuh qui font rire, qui vous énergisent et qui sont donc parfaites pour les soirées entre amis.

Seul inconvénient : leur durée de floraison, de 70 jours à plus de 120 jours !

Les variétés Indica sont en revanche petites et compactes. Et leurs feuilles sont plus charnues que celles des Sativa.

Plantes de Cannabis Indica en Intérieur
Plantes de Cannabis Indica

L’effet Indica est plutôt physique.

Ces variétés sont plus adaptées à la fin de journée. Pour se détendre avant d’aller se coucher.

Leur floraison est assez rapide : entre 45 et 65 jours en moyenne.

Vous pouvez enfin opter pour des variétés hybrides.

Il s’agit de croisements entre des variétés Sativa et Indica.

Les effets des variétés hybrides sont parfois très équilibrés entre l’euphorie des Sativa et la relaxation des Indica.

Mais ils peuvent aussi être très Indica ou très Sativa, en fonction du croisement en question.

Les Goûts et les Odeurs

Vous pouvez lire les descriptions des breeders et essayer d’imaginer le goût ou le parfum des différentes variétés.

Mais ça va pas vous aidez beaucoup à vous décider.

C’est un peu comme pour le vin, il faut de l’expérience. Il vous faudra goûter différentes variétés et essayer de repérer les différences et similarités.

Vous pourrez ensuite associer certaines variétés a un goût ou à une odeur. Et ainsi deviner les saveurs des variétés cousines de celles que vous connaissez.

Pour cette raison, je recommande toujours aux débutants de commencer avec des variétés classiques comme la Skunk, la AK-47 ou la White Widow.

De cette manière, vous aurez une idée du goût que peut avoir la White Siberian (White Widow x Ak-47) ou bien la Skunk 47 (Skunk x Ak-47).

Si vous souhaitez tout de même vous faire plaisir avec des variétés un peu plus exotiques mais simple à cultiver, en voici quelques une :

Petit récap :

  1. Décidez entre Sativa,  Indica et hybrides en fonction de vos contraintes de temps et d’espace et écoutez vos préférences en termes d’effets
  2. Lisez les descriptions des breeders mais vous devrez essayer différentes variétés avant de trouver celles que vous aimez le plus
  3. Gardez des notes sur le goût, l’odeur et l’effet chaque variété que vous essayez. Avec l’expérience, vous pourrez ainsi aiguiser votre sélection de nouvelles variétés.

Articles complémentaires :

Comment Choisir vos Graines de Cannabis ?

Top 15 des Meilleurs Breeders Peu Connus, Underground et Artisanaux

Top 20 Meilleures Banques de Graines de Cannabis en 2021

5 façons d’obtenir des graines de cannabi facilement

15. Combien de Plantes Devez-vous Cultiver en Intérieur ?

Shiva Skunk de Sensi Seeds

Encore une question qui mérite d’être posée avant de se lancer dans un projet de culture.

Et la réponse… Ça dépend !

Vous pouvez cultiver de 1 à 100 pieds de cannabis dans 1m².

Le bon chiffre dépend de votre projet et de vos objectifs de culture.

Principalement deux facteurs :

  • En combien de temps voulez-vous récolter ?
  • Quelle est la puissance de votre éclairage ?

Les techniques de culture utilisées influent aussi sur le nombre de plantes. Mais nous considérons ici que vous n’utilisez aucune technique de culture avancée.

En Combien de Temps Voulez-vous Récolter ?

L’objectif en culture en intérieur est d’optimiser l’utilisation de l’espace pour produire le plus possible avec les ressources utilisées (espace, électricité, eau, engrais etc,).

Il faut donc que vos plantes occupent tout l’espace de culture pour maximiser votre récolte.

Il sera plus rapide de remplir 1m² avec 10 plantes qu’avec 1 plantes.

Donc si vous voulez récolter rapidement, vous aurez intérêt à mettre plus de pieds.

Vous pourrez ainsi raccourcir la durée de la phase de croissance. Et donc passer plus vite en floraison.

A l’inverse, si vous avez le temps, vous pouvez cultiver un nombre de plants limité et prolonger votre phase de croissance pour que les plantes occupent tout l’espace.

La Puissance de votre Éclairage

Une lampe plus puissante fera pousser vos plantes plus rapidement.

Donc pour une durée égale de phase de croissance, si vous utilisez une lampe 600 watts, vous devrez mettre moins de plantes que si vous utilisez une lampe 250 watts. Car vos plantes poussent beaucoup plus vite avec une 600 watts.

Logique ?

Ok.. Et du Coup, Combien de Pieds je Dois Faire Pousser ?

Dans un placard de 1m² pour une récolte en 90 jours :

  • 250 watts : 8 à 15 plantes
  • 400 watts : 5 à 9 plantes
  • 600 watts : 3 à 6 plantes

Si vous avez une configuration différente en tête, j’ai écris un article qui vous explique comment définir le nombre de pieds par mètre carré que vous devez cultiver.

Je donne différents exemples de configurations avec le bon nombre de plantes à cultiver par mètre carré.

16. Comment Cultiver du Cannabis en Intérieur ?

Culture de Cannabis en Intérieur Professionnelle

Vous êtes enfin prêt à commencer à faire pousser votre propre beuh ?

Voici les 5 étapes à suivre pour cultiver du cannabis en intérieur :

  1. Aménagez votre espace de culture
  2. La Germination des graines de cannabis
  3. La phase de croissance
  4. La phase de floraison
  5. La récolte et le séchage des plantes de cannabis

Aménager votre Espace de Culture de Cannabis

Pour aménager votre espace de culture, commencez par installer la box ou le placard à sa place (sauf si vous utilisez un espace existant).

Veillez ensuite à bien nettoyer l’intérieur de votre espace de culture afin qu’il n’y ait pas de bactéries ou de champignons lorsque vos plantes s’installeront dans votre placard.

L’étape suivante : installer les extracteurs, le ventilateur, la lampe et les autres équipements. Puis branchez le tout à l’aide de rallonges et de multiprises sécurisées.

Vous pouvez maintenant allumer votre lampe et votre système de ventilation pour tester les conditions climatiques de votre placard.

Assurez-vous que vous pouvez maintenir une température de 18°C à 21°C pendant la période de nuit. Et entre 21°C et 26°C pendant la période d’éclairage.

Infographie des Conditions Climatiques et d'Éclairage pour la Culture de Cannabis en Intérieur

Veillez également à avoir l’obscurité totale à l’intérieur de l’espace de culture lors de la période de nuit.

Si tout est bon, vous pouvez passer à la phase de germination !

La Germination des Graines de Cannabis

La toute première étape pour donner vie à vos plantes et démarrer la culture à proprement parlé, c’est la germination.

Une fois que vous aurez mis vos graines à germer, vous ne pourrez plus faire demi tour.

Votre première session sera lancée.

Voici la méthode la plus simple et la plus répandue pour faire germer des graines de cannabis :

  1. Mettez 2 feuilles de sopalin dans une assiette et humidifiez-les avec de l’eau à l’aide d’un pulvérisateur
  2. Déposez-y délicatement les graines
  3. Placez 2 feuilles de sopalin sur les graines et humidifiez-les
  4. Recouvrez le tout avec une autre assiette, posée à l’envers.
  5. Maintenez le sopalin humide et la température entre 20 et 24°C.

Vous devriez voir vos graines germer après 48 à 72 heures. Mais cela peut prendre quelques jours de plus pour certaines graines.

Image de la Germination Graines de Cannabis

Dès que la racine fait 0.5 à 1 cm, il est temps de planter la graine dans la terre.

Arrosez la terre puis placez les graines dans leur pot en les plantant à 1-2 cm sous terre.

La Phase de Croissance

Pendant la phase de croissance, vos plants vont développer leur réseaux de racines, de branches et de feuilles.

Les plantes de cannabis restent en phase végétative tant qu’elles sont exposées à plus de 14 heures de lumière par jour.

Idéalement, elles reçoivent 18 heures de lumière par jour pendant la croissance.

Vous devez maintenir une humidité entre 60% 75% pendant la première semaine.

Puis entre 50% et 65% pendant le reste de la phase de croissance.

Vous devrez rempoter vos plantes au moins une fois, mais idéalement deux fois. Rempotez dès que les racines ont recouvert les contours de la motte de terre.

Jeune Plante de Cannabis prête à être rempotée

Exception : si vous utilisez des graines autoflo. Dans ce cas, plantez vos graines directement dans des pots de 11L ou 18L et ne les rempotez pas. Les autofloraison ne supportent pas bien le rempotage.

Si vous souhaitez palisser vos plantes ou bien les tailler d’une certaine façon, il faut le faire pendant la phase de croissance.

Lorsque vos plantes occupent 75% de la surface disponible dans votre espace de culture, il est temps de passer en floraison.

La Phase de Floraison

Pour passer en flo, il vous suffit de régler votre lampe sur un cycle d’éclairage 12 heures de jour / 12 heures nuit.

Il faut absolument que vos plantes soient dans l’obscurité totale pendant 12 heures par jour.

Les 10 à 15 premiers jours de flo s’appellent le stretch. Les plantes vont s’étirer pour occuper tout l’espace disponible.

Maintenez l’humidité entre 30% et 50% pendant la phase de floraison.

Pendant les deux dernières semaines, n’ajoutez plus d’engrais.

C’est le rinçage. Ça permet d’éviter les arrières goûts d’engrais.

Arroser vos plantes abondamment à l’eau claire avec au moins 50% de la contenance du pot. Donc si votre pot fait 12 litres, rincer votre plante avec au moins 6 litres d’eau.

Comment savoir quand il est temps de récolter ?

Tout d’abord, attendez que vos buds prennent de la couleur, ce qui veut dire qu’ils sont en train de mûrir.

Vous devez ensuite regarder les trichomes de près. Soit à l’aide d’un petit microscope, soit en prenant une photo en mode macro avec un smartphone ou un appareil photo numérique.

Au départ, les trichomes sont transparents. Ils vont progressivement devenir blanc laiteux avant de prendre une couleur ambrée.

Lorsque les trichomes des buds sont à 50% laiteux et à 50% ambrés, il est temps de récolter les plants !

La Récolte et le Séchage des Plantes de Cannabis

Commencez par la manucure.

Il s’agit de couper les feuilles afin de ne laisser que de l’herbe sur les buds.

Plus vous manucurez vos plants minutieusement, meilleur sera votre herbe.

En effet, les feuilles donnent un goût amer à la weed. Une manucure parfaite fait vraiment la différence.

Certains cultivateurs préfèrent laisser un peu de feuilles car le goût ne les gêne pas et ça fait plus à fumer !

Une fois la manucure terminée, placez vos plantes à sécher la tête en bas dans une pièce obscure et avec une température comprise entre 18 et 22 degrés.

Veillez à bien ventiler la pièce.

Faire Sécher de la Weed en Intérieur

Le séchage doit être le plus lent possible afin d’obtenir le meilleur goût et les meilleures saveurs.

Lorsque les branches craquent quand vous les pliez, vous pouvez passer vos buds en curing.

Le curing consiste à placer les têtes de beuh dans des pots en verre.

Placez les pots dans un endroit frais et obscur. Ouvrez-les une heure par jour pour laisser l’humidité s’évaporer.

Image de Têtes de Weed en Curing (Séchage)

Cela permet de donner tout leur goût et leurs arômes à vos précieuses têtes de beuh !

Le curing doit durer au moins 10 jours pour un résultat satisfaisant.

Et enfin, le moment est venu…

Dégustez, savourez et profitez de l’instant : vous venez de réussir votre première culture de cannabis en intérieur !

Pour aller plus loin, lisez le guide complet : Comment Faire Pousser du Cannabis en Intérieur en 5 Étapes.

Après la Récolte des Plantes de Cannabis

17. Que Faire avec les Feuilles de Manucure ?

Dragon Ball - Huile de Cannabis 99% de THC
Dragon Ball – Huile de Cannabis à 99% de THC

Lorsque vous manucurez vos plantes avant de les mettre à sécher, vous remarquerez que certaines feuilles et branches sont pleines de trichomes (cristaux blancs).

Il serait dommage de jeter tout ça, non ?

Heureusement je vous ai listé ici quelques idées de produits dérivés que vous pouvez faire à partir des feuilles de manucure.

Faire du Hashish avec les Feuilles de Manucure

La première chose qui vient à l’esprit c’est naturellement le hash.

Si vous n’avez jamais fumé du hash pure fait maison, vous allez halluciner.

C’est complètement différent de ce que vous avez pu acheter dans la rue ou dans les coffeeshops d’Amsterdam.

Il existe plusieurs méthodes pour faire du hashish à partir de feuilles ou même à partir de têtes de beuh.

Je recommande la technique de l’Iceolator avec les sacs filtres.

Iceolator Hash

Il s’agit de refroidir les feuilles et branches au maximum en les mélangeant avec de l’eau presque gelée et des glaçons afin d’en extraire les trichomes.

Vous devez ensuite filtrer la mixture pour ne garder que le hash.

Vous pouvez même faire plusieurs qualité de hash différente avec des filtres de tailles différentes.

Plus c’est fin, moins il y aura de résidus végétaux et plus le hashish sera pur.

Huile de Cannabis et BHO – Butane Hash Oil

Il est assez courant de faire de l’huile de cannabis à partir des feuilles de manucure.

L’huile peut ensuite être fumée pure à l’aide d’une pipe, ou bien ajoutée à un joint d’herbe ou de hash.

Il est aussi possible d’utiliser l’huile dans une recette de cuisine pour avoir un trip plus profond et plus long.

Deux types d’huiles existent :

L’huile de cannabis extraite avec de l’alcool à 90°

L’huile BHO – Butane Hash Oil

La méthode d’extraction à l’alcool est plus ancienne et est considérée moins dangereuse que l’extraction au butane.

Le BHO est surtout populaire aux Etats-Unis et au Canada et commence à arriver en Europe.

J’ai goûté l’huile extraite à l’alcool faite par un ami à moi.

Et j’ai goûté l’huile sous plusieurs formes (Wax, Shatter) à Denver et à Christiania (Copenhague).

Les deux étaient excellents et mon procuré un effet extrêmement puissant.

Faire Beurre de Cannabis avec les Feuilles de Manucure

Le beurre de cannabis est relativement facile a faire et peut être une bonne idée si vous aimez cuisinez avec du cannabis.

Beurre de Cannabis

Il vous suffit de faire fondre du beurre dans une casserole, d’y ajouter des feuilles, branches ou carrément des têtes de beuh.

Vous devrez ensuite laisser cuire à feu très doux pendant quelques minutes avant de filtrer la mixture à l’aide d’un tamis.

Laisse ensuite refroidir et c’est prêt !

Vous pouvez faire bien plus avec vos feuilles de manucures.

Voici quelques exemples :

  • Du lait au cannabis
  • Du thé au cannabis
  • Des smoothies au Cannabis
  • Vaporiser les Feuilles
  • Utiliser les Feuilles pour Rouler des Blunts
  • Faire un Baume pour la Peau
  • Mettre les Feuilles et les Branches au Compost

À vous de choisir selon vos goûts et vos envies du moment !

Article complémentaire :

Que Faire avec les Feuilles de Manucure : 12 Idées à Tester Vous-Même

18. Comment Conserver votre Récolte ?

Cannabis en pochon

Une fois que vous avez fait sécher votre récolte et passé l’étape du curing, vous devez penser à la conservation de votre herbe.

Surtout si vous avez produit assez de weed pour tenir un an ou deux.

Beaucoup de cultivateurs débutants se retrouvent avec des centaines de grammes d’herbe infumable pour deux raisons :

  • L’herbe n’a pas été séchée correctement et elle moisit lorsqu’elle est stockée
  • L’herbe a bien été séchée mais elle est stockée dans des conditions qui favorisent l’apparition de moisissures

Pour conserver votre herbe pendant des mois voire quelques années, rien de plus simple.

Laissez-la tout simplement dans les pots de curing et ouvrez les pots de temps en temps pour laisser l’humidité s’échapper :

  • Pendant le 1er mois : ouvrez les pots 1 heure par jour
  • Pendant le 2ème mois : ouvrez les pots 1 heure tous les 3 jours
  • Du 3eme au 6ème mois : ouvrez les pots 1 heure par semaine
  • Au-delà du 7ème mois : ouvrez les pots 1 heure par mois

Voici 7 Bonnes Pratiques pour Bien Conserver votre Beuh

  1. Le séchage doit être le plus lent possible pour optimiser le goût et l’odeur de votre herbe
  2. Faites votre séchage dans l’obscurité totale pour tuer la chlorophylle et éviter que la beuh ait un goût amer
  3. Divisez les grosses têtes en plusieurs petits buds pour éviter la moisissure à l’intérieur des têtes
  4. Mettez la beuh en curing au bon moment : quand les branches craquent lorsque vous les tordez
  5. Assurez-vous que vous stockez vos pots dans un endroit obscur et frais pour le curing (pas plus de 21°C)
  6. Ouvrez vos pots régulièrement pour parfaire le curing et éviter les moisissures
  7. Inspectez l’aspect et l’odeur de votre herbe régulièrement pour vous assurer qu’elle ne moisit pas

Article complémentaire :

Comment Stocker et Conserver votre Weed pendant des Années ?

Allez plus loin dans la Culture de Cannabis en Intérieur

19. Qu’est-ce que la Culture en Hydroponie ?

La culture hydroponique consiste à cultiver hors sol, dans un substrat inerte qui est alimenté en eau et en nutriments par un système d’arrosage automatisé.

Le principal avantage de la culture en hydroponie par rapport à la culture en terre c’est que vous pouvez produire plus d’herbe en moins de temps.

En effet, il s’agit d’une méthode de culture intensive qui permet d’augmenter la productivité des plantes.

Cette technologie a pendant longtemps été réservée aux productions industrielles du secteur agroalimentaire.

L’hydro, comme beaucoup de gens l’appelle, est maintenant disponible au grand public avec des systèmes parfaitement adaptés aux particuliers.

Les substrats inertes les plus utilisés en culture hydroponique sont :

  • les billes d’argile
  • la fibre de coco
  • la laine de roche

Dans le cas d’un système en aéroponie, aucun substrat n’est utilisé. Les racines sont alors en suspension dans un espace obscur dans lequel de l’eau est pulvérisée continuellement.

Commençons par voir les différents avantages et inconvénients de la culture hydroponique.

Je vous présenterai ensuite les différents systèmes hydroponiques disponibles sur le marché.

Avantages de la Culture Hydroponique

Parlons des avantages de l’hydroponie :

  • Croissance accélérée par l’optimisation de l’apport en eau et en nutriments
  • Production supérieure à une culture en terre classique
  • Gain d’espace : vous pouvez produire plus de beuh dans un espace plus petit
  • Aucun risque de sous arroser ou de sur-arroser vos plantes
  • Risques réduits de maladie et de parasite grâce au substrat inerte
  • Consommation d’eau réduite comparé à une culture en terre classique

Ça fait beaucoup de points positifs. Mais lisez la suite.

Inconvénients de la Culture Hydroponique

Tous ces avantages ont un prix.

Voici pourquoi vous devriez y réfléchir deux fois avant de vous lancer dans culture en hydro :

  • Les installation hydroponiques sont assez chères et encombrantes
  • Vous êtes obligé de contrôler et d’ajuster le pH et l’EC de l’eau
  • La solution nutritive est apportée à la plante directement. Il n’y a pas de terre pour faire tampon. Toute erreur d’ajustement du pH, de l’EC ou de dosage de la solution nutritive peut avoir de graves conséquences sur vos plantes
  • Consommation d’engrais plus élevée car les plantes ont besoin de plus de nutriments dans le cadre d’une culture intensive.

Alors ? Prêt à franchir le pas et à vous lancer dans une session en hydro ?

Les Différents Systèmes Hydroponiques

Voici les différents systèmes de culture hydroponiques, basés sur différentes technologies :

  • Le Goutte à Goutte : maintient le substrat humide et fournit à la plante l’eau et les nutriments dont elle a besoin.
  • La Table à Marée : le système crée une marée à l’aide d’une pompe qui va déverser la solution nutritive dans un réservoir contenant le substrat.
  • Les Systèmes NFT – Nutrient Film Technic : un film absorbant retient l’eau et les nutriments dont les plantes ont besoin.
  • L’Aéroponie : aucun substrat, les racines des plantes sont en contact direct avec l’air et un système automatique pulvérise continuellement la solution nutritive sur les racines.

Il existe maintenant d’autres systèmes de culture hydroponique. Mais ceux présentés ci-dessus sont les plus courants.

Rappelez-vous : la culture hydroponique permet de gagner en productivité. Mais comme toute optimisation, elle est inutile si vous ne maitrisez pas les bases de la culture de cannabis en intérieur.

20. Techniques de Culture Avancées : Palissage. SCROG, SOG, One-Bud

SCROG Méthode de Culture de Cannabis

Maintenant que vous savez comment cultiver du cannabis, vous commencez probablement à vous demander comment aller plus loin avec des techniques de culture avancées.

Je vous présente ici les techniques les plus courantes pour que vous ayez un aperçu des possibilités qui s’offrent à vous.

Le Palissage Simple

Les plantes de cannabis poussent naturellement en forme de sapin de Noël. Ce qui est très bien pour la culture en extérieur car le soleil éclaire toutes les partie de la plante à mesure qu’il monte puis descend dans le ciel pendant la journée.

En revanche en culture d’intérieur, la lampe est fixe et elle a une pénétration lumineuse très limitée comparée au soleil.

Il est donc possible de donner aux plantes une forme différente, plus optimisée pour la culture en intérieur.

Qu’est ce le Palissage des Plantes ?

Le palissage consiste à modeler la forme et la structure de vos plantes pour optimiser leur exposition à la lumière et donc leur croissance.

L’objectif du palissage est de générer des plantes plus larges que hautes et qui auront plusieurs têtes principales au lieu d’une seule.

Il s’agit d’une méthode provenant du monde agricole et utilisée depuis des milliers d’années dans la vigne, par exemple.

Comment Palisser des Plantes de Cannabis ?

Pour palisser vos plantes, vous devez dans un premier temps coucher les coucher progressivement en les attachant au pot à l’aide d’une ficelle.

Vous pouvez commencer le palissage dès que vos plantes ont 4 à 5 étages de feuilles.

Ainsi, les branches secondaires reçoivent autant de lumière que la branche principale. Ce qui leur permet de se développer beaucoup plus rapidement.

Palissage d'une Plante de Cannabis

Vous devrez ensuite continuer à modeler vos plantes en attachant les branches secondaires de façon à donner aux plantes la forme que vous voulez.

Il faut penser à bien équilibrer la plante pour éviter d’avoir toutes les branches regroupées d’un côté.

Essayez de former un petit buisson rond et bien compacte.

Le palissage nécessite un temps de culture d’une à 3 semaines de plus, selon votre installation.

Mais il permet de cultiver moins de plantes dans un espace similaire et pour une récolte égale voire plus généreuse. Cela vient du fait que vos plantes seront beaucoup plus grosses et denses que dans une culture normale.

Le SCROG

Le SCROG ou Screen Of Green est une version plus poussée et plus optimisée du palissage.

Il s’agit de placer un filet ou grillage à environ 30cm au dessus des pots et à maintenir les plantes en dessous pendant toute la phase de croissance.

L’objectif est que le filet soit recouvert par les plantes à 80% lors du passage en floraison.

Le SCROG permet d’optimiser l’utilisation de l’espace de culture pour obtenir une récolte considérable.

Le SOG

Le SOG ou Sea Of Green. c’est un peu l’inverse du SCROG.

En effet, il s’agit la de cultiver un grand nombre de plantes dans un espace limité.

L’objectif ? Limiter au maximum le temps de culture, tout en garantissant une récolte convenable.

La culture en SOG permet de récolter en à peine plus de 2 mois. Contre 3 à 4 mois pour une culture normale.

Un temps de culture plus court signifie aussi une facture d’électricité réduite.

SOG Cannabis - Sea Of Green

Je vous conseille de faire des boutures si vous envisager une culture en SOG. Ce sera beaucoup moins cher que d’acheter 10 ou 20 graines.

La phase de croissance doit durer maximum 10 jours.

Lors de la floraison, veiller couper les branches du bas qui ne reçoivent pas de lumière afin que la capacité productive des plantes se concentre sur les têtes principales.

Le One-Bud

Le One-bud est une version extrême du SOG.

Il s’agit de cultiver un maximum de plantes dans un espace réduit et en un temps record.

Vous pouvez cultiver plus de 50 One-bud par mètre carré.

La plupart des cultivateurs de One-bud ne font pas ou peu de croissance. 5 jours maximum avant de passer en 12 heures / 12 heures d’éclairage.

Il faut ensuite couper toutes les branches secondaires pour ne garder que la tête principale.

L’inconvénient du One-bud c’est qu’il faut beaucoup de plantes. Ce qui veut dire plus d’entretien et potentiellement plus de risques vis à vis de la lois si le nombre de plantes est limité dans votre pays.

Toutes ces techniques de culture ont un objectif commun : augmenter la productivité de votre culture.

Le palissage et le SCROG permettent d’augmenter considérablement la quantité de beuh récoltée dans un espace de surface égale.

Alors que le SOG et le One-bud visent à optimiser la quantité produite dans un temps limité.

21. Optimisez votre Production de Cannabis en Intérieur

Optimisations pour Culture en Intérieur

Nous avons parlé de la culture hydroponique et des techniques de culture avancées qui sont des optimisations.

Mais il y a beaucoup d’autres choses que vous pouvez faire pour optimiser votre production.

Attention, il ne faut pas tomber dans le piège de l’optimisation extrême.

Il faut d’abord maîtriser parfaitement toutes les conditions de culture avant de vouloir optimiser avec des outils ou des techniques avancées.

Certains cultivateurs débutants essaient de faire de l’optimisation alors qu’ils font encore des erreurs de base.

Cela pourrait vous coûter cher en matériel, mais ça peut également avoir de graves conséquences sur votre récolte si vous utilisez des techniques ou du matériel que vous ne maitrisez pas.

Je vous présente deux types d’optimisations :

  • Les optimisations de base qui sont en général simples et pas chères à mettre en oeuvre
  • Les optimisations poussées, donc plus compliquées et plus chères

Optimisations de Base pour Culture de Cannabis en Intérieur

Ces optimisations sont les premières auxquelles vous devez pensez car elles sont plus faciles à mettre en oeuvre, surtout si vous êtes un cultivateur débutant.

Voici la Liste des Optimisations de Culture de Base :

1. Maintenez une température et un taux d’humidité parfaitement adaptés tout au long de la période de culture.

2. Assurez-vous qu’il y ait un courant d’air permanent à l’aide d’un ventilateur

3. Assurez-vous que la distance lampe-apex soit appropriée tout au long du cycle de culture.

4. Arrosez vos plantes de façon optimale pendant toute la session.

5. Donnez à vos plantes les nutriments dont elles besoin : ni trop, ni trop peu.

6. Utilisez un réflecteur ventilé pour pouvoir rapprocher votre lampe du sommet des plantes.

7. Utilisez du Mylar sur les parois de votre placard pour renvoyer plus de lumière vers vos plantes.

8. Faites tremper vos graines dans un verre d’eau pendant 8 heures avant de les mettre à germer entre deux assiettes.

9. Plantez vos graines dans la terre dès que leur racine fait entre 0,5 et 1 cm.

“Attention à ne pas tomber dans le piège de l’optimisation extrême.”

10. Surélevez vos pots de 3 à 5 cm du sol pour éviter que les racines subissent un coup de froid.

11. Rempotez vos plantes au moins deux fois pendant le cycle de culture, sauf si vous cultivez des autoflos.

12. Changez vos plantes de place à chaque arrosage pour qu’elles reçoivent toutes autant de lumière.

13. Avant chaque arrosage, ratissez légèrement la terre à l’aide d’une fourchette en bois. Cela favorise une meilleure répartition de l’eau et permet d’éviter la formation de poches sèches dans la terre.

14. Rincez vos plantes à l’eau claire (sans engrais) après 4 arrosages à l’engrais pour débarrasser la terre de l’excès de nutriments accumulé.

15. Coupez les branches du bas qui ne reçoivent pas de lumière afin de concentrer la production de résine sur les buds du haut.

16. Arrêtez complètement les engrais au moins 2 semaines avant de couper vos plantes.

17. Laissez vos plantes dans l’obscurité pendant 24 à 72 heures sans les arroser avant de les couper. Cela permet de commencer à faire tomber la chlorophylle avant le séchage. Tout en laissant les buds grossir encore un petit peu grâce aux dernières gouttes de sève présentes dans les branches.

Optimisations de Culture Avancées

Une fois que vous maîtrisez les bases de la culture en intérieur et que vous avez mis en oeuvre les optimisations de base, vous pouvez commencer à aller plus loin avec des optimisations plus poussées.

Voici la Liste des Optimisations de Culture Avancées :

1. Effectuez une culture hydroponique ou aéroponique.

2. Réalisez une culture en SCROG.

3. Installez la lampe sur un rail pour éclairer une surface plus grande.

4. Investissez dans un système d’apport en CO2 pour augmenter votre récolte.

5. Equipez-vous d’un ballast électronique Gavita et d’ampoules de la même marque pour une utilisation optimale de l’énergie consommée.

6. Installez une cuve d’eau avec une pompe pour faciliter l’arrosage et faire tomber le taux de chlore.

7. Créez un espace de culture supplémentaire de façon à avoir un espace pour la croissance et un espace plus grand pour la floraison. Ce qui vous permet de cultiver en continu et donc de faire jusqu’à 5 sessions par an.

8. Gardez des plantes mères en croissance et faites des boutures afin de conserver vos meilleurs génotypes et d’éviter de payer les graines à chaque session.

Encore une fois, rappelez-vous : il est inutile de vous lancer dans des optimisations poussées tant que vous ne maitrisez pas parfaitement les bases de la culture de cannabis en intérieur.

Mon conseil : menez à bien au moins 3 ou 4 sessions pour vous faire la mains avant de vous lancer dans l’une des optimisations avancées mentionnées dans la liste ci-dessus.

Conclusion : Lancez votre Première Culture de Cannabis en Intérieur

Vous avez maintenant une bonne vue d’ensemble des grandes questions liées à la culture de cannabis en intérieur.

À vous de décider si vous êtes prêt à vous lancer pour devenir autosuffisant.

Vous avez aussi la possibilité de continuer d’aller voir votre dealer pour acheter de l’herbe ou du hash de qualité moyenne à un prix élevé.

Ou bien d’arrêter de fumer.

Mais si vous avez lu ce guide jusqu’au bout c’est probablement que vous envisager de vous lancer, maintenant ou d’ici quelques mois.

Articles complémentaires :

Comment Cultiver du Cannabis en Intérieur en 5 Étapes ?

Comment Cultiver du Cannabis dans un Petit Espace ?

Comment j’ai Récolté 200 grammes de beuh en seulement 2 mois ?