Quels sont les différents types de lampes pour culture en intérieur et surtout quelle est la meilleure d’entre elles ?

Pas évident de savoir quel éclairage choisir entre les lampes HPS, MH, les LEDs, les fluocompactes etc. Tous les fabricants promettent des performances exceptionnelles au meilleur prix.

En revanche, toutes les lampes ne se valent pas et le choix du type d’éclairage dépend fortement de votre projet de culture.

Dans cet article on vous explique en détails toutes les caractéristiques des différents types de lampes pour culture de cannabis, leurs avantages et inconvénients.

Ensuite, nous vous donnons le type de lampe le mieux adapté à votre situation et à vos objectifs de culture !

Les Différents Types de Lampe pour Culture Indoor

Il existe différents types d’éclairage pour culture de cannabis. Voici les plus utilisés :

  • Les lampes à décharge (MH et HPS)
  • Les LEDs
  • Les lampes Fluocompactes
  • Les néons
  • Les lampes à Plasma et les lampes CMH

Les Lampes à Décharge : MH (Metal Halid) et HPS (High Pressure Sodium)

Les lampes MH et HPS sont les plus utilisées en culture en intérieur. Et pour cause, ce sont probablement encore aujourd’hui les plus efficaces pour la culture de cannabis.

Image d'une Ampoule Gavita 230v 400w Speciale Ballast Électronique pour Culture de Cannabis en Intérieur

Ces ampoules existent en 150 watts, 250 watts, 400 watts, 600 watts et 1000 watts. De quoi satisfaire un grand nombre de cultivateurs.

Avantages des Lampes MH et HPS

La Pénétration Lumineuse des Lampes HPS

L’atout principal des lampes à décharge, c’est leur forte pénétration lumineuse.

Cela leur permet d’éclairer même les branches secondaires situées sous la surface de la canopée.

À ce jour, aucun type de lampe n’offre une pénétration lumineuse comparable à celle des ampoule HPS 1000 watts.

Le Spectre Lumineux des Lampes à Décharge

D’autre part, leur spectre lumineux est particulièrement adapté aux besoins des plantes.

Les ampoules MH ou Metal Halid ont un spectre aux couleurs froides tirant vers le bleu. C’est précisément ce dont les plantes de cannabis en phase de croissance ont besoin pour se développer au mieux.

Les ampoules HPS ont un spectre lumineux aux couleurs chaudes, tirant vers le rouge/orange. Ce spectre est parfait pour la phase de floraison des plantes de cannabis.

Lampes MH et HPS à Prix Abordables

Enfin, les lampes à décharge ne coûtent pas très cher en comparaison des lampes LED. 

Si l’on considère leur bonne productivité, leur coût d’utilisation et leur prix d’achat relativement bas, les lampes MH et HPS représentent encore le meilleur rapport qualité prix pour la culture de cannabis indoor.

Inconvénients des Lampes à Décharge

La Chaleur

Les lampes à décharge ont tendance à générer beaucoup de chaleur.

Cela peut être utile en hivers dans les régions froides pour réchauffer la pièce dans laquelle vous faites pousser.

Mais cela peut aussi causer des problèmes de chaleur sérieux à l’intérieur de votre espace de culture. Certains cultivateurs habitant dans les régions chaudes ne peuvent d’ailleurs pas cultiver en intérieur pendant la période estivale.

Vous devez donc vous équiper d’un système de ventilation qui soit assez puissant pour maintenir la bonne température dans votre placard.

La Taille Minimum de l’Espace

Compte tenu du fait que les lampes à décharge chauffent beaucoup, elles ne sont pas adaptées aux petits espaces de culture.

En effet, nous déconseillons les lampes MH et HPS pour les espaces de moins de 0,4m² (60 x 60cm) et de moins d’un mètre de haut. 

Le Ballast et le Réflecteur

Les lampes à décharge nécessitent un ballast externe pour fonctionner, ce qui n’est pas le cas de tous les systèmes d’éclairage.

Nous ne rentrerons pas dans les détails ici car nous avons publié un article sur les meilleurs ballast.

Mais pour faire simple, vous avez le choix entre un ballast magnétique ou électronique. Les ballasts magnétiques ne coûtent pas cher du tout. Par contre, ils ne permettent pas une utilisation optimale de votre lampe à décharge.

Ballast Électronique Nanolux OG Series
Ballast Nanolux OG Series

En effet, un ballast électronique offre une performance 30% supérieure à un ballast magnétique.

Le ballast représente un coût supplémentaire. De plus, la plupart des ballasts fonctionnent uniquement avec des ampoules de même puissance. C’est à dire qu’il vous faudra un ballast 400 watts pour une ampoule 400 watts et un ballast 600 watts pour une ampoule de 600 watts.

Cela n’est pas idéal si vous souhaitez commencer la phase de croissance avec un éclairage plus faible et augmenter la puissance pour la floraison.

Heureusement, il existe certains ballasts électroniques compatibles avec des ampoules 250 watts, 400 watts et 600 watts.

Il vous faut aussi un réflecteur pour utiliser une ampoule MH ou HPS.

Image d'un Réflecteur de Lampe Stucco 40x40

Un modèle basic peut faire l’affaire. Mais là encore si vous avez le budget, n’hésitez pas et prenez un modèle plus sophistiqué.

Voici un guide pour vous aider à choisir le meilleur réflecteur de lampe.

Besoin de 2 Ampoules : MH et HPS

Une ampoule MH pour la croissance et une HPS pour la floraison.

Cela implique un changement d’ampoule au moment du passage en flo. Et donc l’achat de 2 ampoules.

Il est possible de réaliser toute une session sous MH uniquement. De même, vos plantes se développeront correctement pendant toute la session sous HPS, si les autres paramètres de culture sont bons.

Mais ce ne serait pas optimal.

Et compte tenu de la quantité d’électricité que vous dépensez avec une lampe à décharge, il vaut mieux optimiser l’utilisation de la lumière !

Il existe une solution alternative : les ampoules mixtes. 

Il s’agit en fait une ampoule HPS avec un spectre aux couleurs un peu moins chaudes comparée à une ampoule HPS classique.

J’ai personnellement utilisé des ampoules mixtes pendant des années lorsque j’ai commencé à faire pousser en intérieur.

Il s’agit d’une excellente option pour les débutants qui souhaitent s’offrir un éclairage puissant et efficace sans pour autant se ruiner avec des optimisations poussées.

Les Lampes LED pour Culture de Cannabis

Les lampes LED représentent une innovation majeure dans l’univers de la culture indoor.

La raison principale : elles permettent de réduire considérablement la consommation d’énergie.

Mais ce n’est pas tout.

Dans cette section, on vous donne notre avi sur les points positifs et négatifs des LEDs horticoles.

Avantages des Lampes LED pour la Culture de Cannabis

Économies d’Énergie avec des Lampes LED

Cela semble évident, mais le plus gros atout des lampes LED c’est leur efficacité énergétique.

En effet, une lampe LED permet de consommer entre 20 et 50% d’électricité en moins comparée à une HPS.

D’après la plupart des fabricants, voici les équivalence entre LED et HPS :

  • 120 watts LED = 250 watts HPS
  • 270 watts LED = 400 watts HPS
  • 480 watts LED = 600 watts HPS
  • 700 watts LED = 1000 watts HPS

Les lampes LED sont donc parfaites pour les cultivateurs souhaitant réduire leur empreinte énergétique.

Photo de Lampes LED pour Culture de Cannabis

Il s’agit aussi d’une excellente option si vous souhaitez rester discret en termes de facture d’électricité. Cela vous évitera d’éveiller les soupçons de votre propriétaire ou de votre fournisseur d’électricité.

Le Spectre Lumineux des Lampes LED pour Cannabis

L’autre gros avantage des LEDs, c’est leur spectre lumineux. Celui ci est particulièrement adapté aux besoins des plantes de cannabis.

C’est entre autres ce qui permet de réduire la puissance d’éclairage. C’est parce que le spectre des LED est mieux absorbé par les plantes que celui des lampes à décharge.

En effet, le spectre des lampes LED se concentre sur les couleurs dont les plantes ont le plus besoins pendant chaque phase de leur développement.

Spectre Lumineux LED vs Autres Types d'Éclairage

Certains modèles ont une option pour changer la couleur du spectre entre la phase de croissance et la phase de floraison.

Enfin, les LEDs ont la particularité de concentrer la direction du flux lumineux vers les plantes. Ce qui évite les déperdition de lumière sur les côtés et vers le haut.

Toute la lumière est dirigé vers le bas, directement sur les plantes. 

Les Lampes LED ne Chauffent Pas Beaucoup

Passer aux lampes LED, ça veut dire aussi beaucoup moins de chaleur qu’avec une lampe MH ou HPS.

En effet, les panneaux LED pour culture de cannabis dégagent très peu de chaleur lorsqu’ils sont allumés.

Cela présente deux avantages majeurs :

  • Pas besoin d’un système de ventilation surpuissant
  • Vous pouvez rapprocher la lampe au plus près des plantes sans risquer de les brûler

Le fait que vous puissiez placer la lampe très près des plantes vous permet d’augmenter la quantité de lumière reçue par vos plantes (plus de lumens). Et ainsi de maximiser l’utilisation de l’énergie consommée.

Inconvénients des LEDs

Le Prix Élevé des Lampes LED pour Culture de Cannabis

Ok, donc comme vous vous en doutez, tous ces avantages ont un prix. Et celui des lampes LED est particulièrement exorbitant.

Pour une lampe LED de haute qualité équivalent à une lampe HPS de 600 watts, vous devrez comptez aux alentours de 1000 euros.

Prix Lampes LED Culture de Cannabis

Il faudra donc pas mal de sessions pour rentabiliser un tel investissement. Même en prenant en compte l’économie d’énergie réalisée.

Il existe des lampes LED beaucoup moins chères que ça, mais leur qualité de fabrication est assez aléatoire.

Qualité de Fabrication et Transparence du Prix et des Caractéristiques Techniques

L’autre problème majeur des LEDs horticoles, c’est qu’il assez difficile de connaître la qualité de fabrication avant d’avoir utiliser la lampe.

En effet, certaines marques offrent des tarifs relativement bas, mais de nombreux cultivateurs ont été déçus soit par la durée de vie de la lampe, soit par la qualité d’éclairage.

De plus, le manque de transparence sur le prix et les spécifications techniques ne rend pas la tâche plus facile.

Si vous avez déjà essayé de choisir une lampe LED, vous voyez surement de quoi je parle.

Avant de faire votre achat, assurez-vous de lire des avis d’autre cultivateurs ayant essayés le modèle en question.

Une Pénétration Lumineuse et une Répartition des LEDs Inférieure aux HPS

Les lampes HPS restent les championnes de la pénétration lumineuse.

Cela veut dire qu’avec une lampe LED, le bas de votre canopée recevra moins de lumière qu’avec une HPS. 

Il faudra donc couper les branches et feuilles du bas afin de concentrer la production de buds sur le haut de la canopée.

Pénétration Lumineuse des Lampes LED pour Culture Indoor

D’autre part, vu que les LEDs éclairent uniquement vers le bas, vous devrez déplacer vos plantes dans le placard pour qu’elles reçoivent une quantité égale de lumière.

Les Lampes Fluocompactes (CFL) pour Culture de Cannabis

Les lampes fluocompactes ou CFL sont très appréciées des cultivateurs en petit espace car elles existent en faibles puissances qui ne chauffent pas trop, ce qui est parfaitement adaptées aux petits placards de culture.

Ampoule CFL Fluocompacte 300 watts pour Culture de Cannabis en Intérieur

Il s’agit de la même technologie que les ampoules basse consommation qui ont équipées la plupart des foyers au cours de la dernière décennie.

Avantages des Lampes CFL pour la Culture Indoor

Basse Consommation

Les lampes CFL ont la particularité de consommer peu d’énergie.

En effet, les ampoules CFL d’horticulture sont disponibles en faible puissance. De 4 watts jusqu’à 300 watts maximum.

Les lampes à décharge les moins puissantes font 150 watts. Et elles ne sont pas très courantes. La plupart des growshops vendent des ampoules MH et HPS de 250 watts, 400 watts, 600 watts et 1,000 watts.

Faible Puissance – Idéal pour les Petits Espaces de Culture

Du fait que le lampes CFL sont de faible puissance, cela en fait un mode d’éclairage idéal pour les petits espaces de culture.

En effet, il n’est pas possible d’utiliser un lampes HPS dans un espace de moins de 0,5m² (70 x 70 cm).

De plus, vous pouvez rapprocher vos lampes CFL au plus près des plantes sans risques de les brûler. Ce qui peut s’avérer indispensable si vous cultiver dans un espace à hauteur limitée.

Chauffe Peu à Faible Puissance

Les ampoules Fluocompactes ont la particularité de ne pas générer beaucoup chaleur, pour les modèles à faible puissance.

Encore une fois, cela en fait un mode d’éclairage parfait pour les petits espaces dans lesquels il est difficile d’évacuer la chaleur assez vite pour maintenir une température acceptable.

Au dessus de 200 watts en revanche, les CFL dégagent beaucoup de chaleur. Ce qui nécessite un système de ventilation plus puissant.

Vous serez donc limité en termes de puissance lumineuse si vous ne souhaitez pas investir dans un système d’aération plus sophistiqué.

Spectre Lumineux Adapté à la Croissance – Idéal pour les Plantes Mères et les Boutures

Le spectre lumineux des ampoules CFL est particulièrement efficace sur les jeunes pousses, boutures et plantes mères. De plus, celles-ci ont besoin de moins de puissance lumineuse que les plantes en phase de floraison, mais pendant de plus longues heures (18 heures en croissance contre 12 heures en floraison).

Les CFL de faible puissance sont donc parfaites pour le début de la croissance ou bien pour conserver des plantes mères afin de faire des boutures.

Ampoules CFL Spéciales Floraison

Avant que vous abandonniez l’idée d’utiliser une lampe fluocompacte pour toute votre session, nous devons préciser qu’il existe des ampoules CFL spéciales floraison.

Ces dernières ont un spectre aux couleurs chaudes aux alentours de 2700k.

Bien qu’elles ne soient pas le mode d’éclairage idéal pour une floraison massive, les CFL spéciales floraison sont une bonne solution pour les petits espaces ne pouvant pas accueillir une lampe HPS.

Pas Besoin de Ballast Externe

Les ampoules CFL sont équipées d’un ballast intégré. Du coup, pas besoin d’acheter un ballast en plus de de l’ampoule et du réflecteur.

De plus, les ampoules fluocompactes ont un culot d’ampoule standard. Vous pouvez donc potentiellement visser votre ampoule sur n’importe quelle douille de lampe. Ce qui vous pourrait même vous éviter d’acheter un réflecteur.

Cependant, nous vous recommandons fortement d’investir au moins 15€ dans un réflecteur basic.

Longue Durée de Vie

Les ampoules Fluocompactes ont une durée de vie de 23,000 heures à pleine puissance. Contrairement aux ampoules MH et HPS qui perdent de leur puissance lumineuse après 3 sessions et qui doivent être changées toutes les 6 sessions maximum. 

Les CFL peuvent faire plus de 15 sessions avant d’être changées. Et si vous utilisez une ampoule pour la croissance et une autre pour la floraison, vous pourrez faire encore plus de sessions avant de changer d’ampoule.

Il s’agit donc d’un bon investissement si vous souhaitez cultiver dans un petit espace sur le long terme.

Inconvénients des Lampes CFL pour Culture de Cannabis

Peu Efficace en Floraison

Même si vous utilisez une ampoule CFL spéciale floraison, vous n’obtiendrez pas les mêmes résultats qu’avec une ampoule HPS, à puissance égale.

En effet, une ampoule CFL de 300 watts émet 18,750 lumens. Alors qu’une ampoule HPS de 250 watts en émet 33,000.

Il n’y a pas photo. Si votre espace de culture est assez grand pour mettre une HPS pour la phase de floraison, vous ne serez pas déçu du gain à la récolte.

Faible Pénétration Lumineuse

Du fait qu’elles émettent une quantité limitée de lumens, les ampoules CFL ont également une pénétration lumineuse bien inférieure aux lampes à décharge et aux LEDs.

Il faut donc rapprocher la lampe très près des plantes. Ce qui implique de devoir rehausser la lampe quotidiennement pendant toute la phase de croissance.

Une faible pénétration lumineuse signifie aussi que vous devrez couper toutes les branches et feuilles situées au bas de la canopée car elles ne recevront presque pas de lumière.

Chauffe Beaucoup à Forte Puissance

Au-delà de 200 watts, les ampoules CFL ont tendance à chauffer. Peut être même plus qu’une ampoule MH ou HPS.

Cela pose problème si vous faites pousser dans un espace réduit car vous aurez du mal à évacuer la chaleur.

Si vous partez sur une lampe fluocompacte, restez donc en dessous de 200 watts.

Faible Efficacité Énergétique à Forte Puissance

Du fait qu’elles génèrent beaucoup de chaleur sans émettre une grande quantité de lumens, les ampoules CFL de plus de 200 watts ne sont pas très efficace en termes d’énergie.

En effet, une grande partie de l’énergie consommée produit de la chaleur et de la lumière de faible intensité, comparé aux LEDs et aux lampes à décharge.

Encore une fois, évitez les CFL de plus de 200 watts. Si vous voulez un éclairage plus puissant, envisagez de partir sur un autre type de lampe.

Les CFL sont Uniquement Adaptées aux Petits Espaces

Bon, pour résumer tout ce qu’on a dit sur les lampes CFL, elles sont parfaites pour les petits espaces de culture et particulièrement pour la phase de croissance.

Cela en fait donc une bonne option pour les cultivateurs qui ont un petit placard dédié à la croissance avec des plantes mères et des boutures.

Les Néons pour Culture de Cannabis en Intérieur

Les néons étaient la référence de l’éclairage horticole pendant de nombreuses années. Et ils ont peu à peu laisser place à des types de lampes au rendement bien supérieur tels que les ampoules MH et HPS.

Photo d'une Lampe à Néons T5 pour Culture de Cannabis dans un Petit Espace

Il sont encore utilisé par certains cultivateurs, y compris des grands producteurs professionnels.

Leurs avantages et inconvénients sont très similaires aux lampes CFL.

Avantages des Néons pour Culture Indoor

  • Basse consommation et longue durée de vie
  • Dégage peu de chaleur
  • Spectre adapté à la phase de croissance
  • Bonne solution pour les petits espaces

Inconvénients des Néons en Culture en Intérieur

  • Pas adapté à la phase de floraison – il n’existe pas de néons spéciaux pour la floraison
  • Doit être placé très près des plantes et rehausser quotidiennement
  • Faible pénétration lumineuse

Est-il possible de faire une floraison sous néons ?

Oui c’est possible, mais pas recommandé.

Des plantes de cannabis peuvent parfaitement former des buds et finir une floraison sous néons.

Mais la récolte sera décevante comparée à une floraison réalisée avec un autre type de lampe.

Les Autres Types D’Éclairage Horticole Moins Connus : Lampes à Plasma et Lampes CMH

Il existe deux autres types de lampes bien moins connus que ceux précédemment cités.

Les Lampes à Plasma pour Culture de Cannabis

Les lampes à plasma ont été utilisées en culture indoor depuis les années 1980, bien qu’elles existent depuis leur invention en 1890 par Nicolas Tesla.

A notre connaissance, seule la marque Gavita offrent des modèles de lampes à plasma.

Lampe à Plasma Gavita pour Culture de Cannabis

Ces lampes sont très efficaces pour la phase de croissance.

En revanche, pour la floraison, il est conseillé de les utiliser en complément d’une lampe HPS.

D’ailleurs, certains cultivateurs utilisent systématiquement une lampe HPS en complément de leur lampe à plasma. Même pendant la phase de croissance.

Cette combinaison Plasma / HPS est réputée pour offrir aux plantes le spectre parfait pour la croissance et la floraison.

Cependant, il y a très peu d’études sur le sujet compte tenu que les lampes à plasma ne sont pas très répandues.

Les Lampes CMH pour Culture Indoor

Les Lampes CMH (Ceramic Metal Halide) sont très similaires aux lampes MH. Elles sont basées sur une technologie plus ancienne que les MH et HPS qui a été revisité pour un application horticole.

Lampe Lumatek Aurora CMH 315 watts pour Culture de Cannabis

Leur spectre lumineux est encore mieux adapté à la croissance des plantes que celui des MH.

Les fabricants conseillent d’utiliser l’ampoule mixte (4100K) pour la croissance et la floraison.

Mais il existe des ampoules CMH 3100K spécifiquement conçues pour la phase de floraison.

Les ampoules CMH sont le plus souvent disponibles uniquement en 315 watts.

Et la encor selon les fabricants, il est possible de remplacer une ampoule MH ou HPS de 600 watts par une CMH de 315 watts.

Cela implique beaucoup moins de chaleur et surtout une facture d’électricité réduite.

Cependant, beaucoup de cannabiculteurs préfèrent encore les HPS pour des floraisons plus massives.

Le Point Négatif des Lampes CMH ?

Leur prix, Comptez environ 380€ pour un kit ampoule + ballast + réflecteur de chez Lumatek. Et 80€ à chaque fois que vous devez changer d’ampoule, toutes les 5 à 8 sessions.

L’avenir nous dira si les CMH vont remplacer les lampes HPS. Et si les promesses des fabricants sont vraies, les CMH pourraient même faire de l’ombre aux LEDs.

Quelle Lampe Choisir pour votre Culture de Cannabis en Intérieur ?

C’est bien de connaître toutes les caractéristiques de chaque type de lampe, mais maintenant il est temps de faire votre choix parmi les différentes options.

Voici le type de lampe de que vous devez choisir en fonction de votre objectif.

Pour une Grosse Récolte

Votre objectif premier est de réaliser une grosse récolte dans plus de 0,5m² ? Alors nous vous conseillons de partir sur une lampe MH / HPS.

Surtout si vous essayez de cultiver du cannabis pas cher, sans gros investissement de départ, les HPS sera vos meilleures amies.

Si votre budget vous le permet, optez pour un ballast électronique afin d’optimiser l’utilisation de l’énergie.

Enfin si vous souhaitez utiliser la toute dernière technologie et que vous avez un budget conséquent, vous pouvez décider d’opter pour une lampe CMH de 315 watts.

Pour Économiser de l’Énergie

Vous cultiver dans un espace de plus de 0,5m² et vous souhaitez réduire votre consommation d’énergie en faisant un investissement de départ ?

Alors partez sur un panneau à LED de qualité.

L’alternative c’est d’utiliser une ampoule CMH de 315 watts pour remplacer une ampoule HPS 600 watts.

Pour les Petits Espaces

Pour ceux qui envisagent de faire pousser dans un petit espace de moins de 1m², les lampes CFL peuvent être une bonne solution.

Ces lampes ont l’avantage de ne pas trop chauffer à faible puissance. De plus, vous pouvez les placer au plus près des plantes si votre placard est limité en hauteur.

Photos d'un Placard pour Cultiver du Cannabis dans un Petit Espace

Les néons peuvent aussi être considérés pour la culture en espace réduit. Mais rappelez vous qu’ils ne sont pas vraiment adaptés à la phase de floraison.

Pour les Placards de Croissance avec Plantes Mères et Boutures

Pour cultiver toute l’année en continu il est préférable d’avoir au moins un petit placard de croissance séparé, dédié aux plantes mères et aux boutures.

Et pour éviter une facture d’électricité trop élevée, mieux vaut partir sur un éclairage pas trop gourmand.

Les CFL et les néons sont parfaits pour les placards de croissance. 

Si vous avez un budget plus élevé, vous pouvez aussi opter pour un éclairage LED.

Conclusion

Maintenant que vous connaissez les différents types de lampes et dans quels cas les utiliser, vous pouvez sélectionner le système d’éclairage le mieux adapté à votre projet de culture et à votre budget.

En termes de coût, prenez en compte votre niveau d’expérience et la durée pour laquelle vous souhaitez cultiver.

N’investissez pas dans du matériel haut de gamme si vous débutez tout juste et que vous n’êtes pas sûr de faire plus d’une session.

N’hésitez pas à poser vos questions en commentaires !

Articles Complémentaires :

Matériel de Culture en Intérieur : la Liste Complète pour se Lancer

Cultiver du Cannabis en Intérieur : Combien ça coûte ?

Comment Choisir le Meilleur Réflecteur de Lampe ?

Comment Choisir le Meilleur Ballast ?

Combien de Grammes par Plante ? 6 Estimations de Récolte !