Vous avez déja entendu parler de plant de cannabis mâle, femelle ou hermaphrodite ? Comprendre le sexe du cannabis est incontournable pour tout cannabiculteur débutant. Afin d’optimiser votre rendement, vous devez détecter le sexe de vos plants le plus tôt possible.

Vous vous demandez peut-être s’il est vrai que seules les plantes femelles produisent de la weed. Comment savoir si un plant de cannabis est un mâle ou une femelle ? Ou encore s’il vous devriez garder ce plant hermaphrodite ou s’il est préférable de l’enlever imédiatement.

Vous aurez les réponses à toutes ces questions juste un peu plus loin dans cet article. Nous vous apprendrons comment vos rendements sont influencés par le sexe de vos plants, quelles sont les caractéristiques propres aux mâles, aux femelles et aux hermaphrodites et comment les identifier le plus tôt possible.

  1. Le Cannabis : l’une des rares plantes dioïques
  2. Différences entre plantes de cannabis mâles, femelles et hermaphrodites
  3. Comment savoir si une plante de cannabis est mâle, femelle ou hermaphrodite
  4. Faut-il cultiver des plantes de cannabis mâles ou femelles ?
  5. Que faire avec une plante de cannabis mâle ?
  6. Que faire avec une plante de cannabis hermaphrodite ?
  7. Comment éviter les plants mâles ?
  8. Comment éviter les plants de cannabis hermaphrodites ?

Le Cannabis : l’une des Rares Plantes Dioïques

Contrairement à la grande majorité des plantes, le cannabis n’accueille pas de fleurs mâles et de fleurs femelles sur un même pied. Le mâle pousse sur son propre plant, et la femelle pousse sur un autre plant bien à elle.

Il y a toutefois une exception à cette règle. Le plant de cannabis hermaphrodite, qui présente une habile combinaison des sexes masculin et féminin.

Le cannabis est donc une plante dioïque. C’est à dire qu’il existe des plantes de cannabis mâles et des plantes de cannabis femmelles au lieu d’avoir une plante contenant les deux organes de reproduction, mâle et femelle. Cela s’apelle la diécie et fait que les plantes de cannabis sont monosexuées.

Cette capacité dioïque apporte de nombreux avantages à l’espèce elle-même, tout comme aux sélectionneurs de cannabis. Elle permet, entre autres, de mieux contrôler sa propre culture de cannabis indoor et outdoor. C’est aussi un excellent leg biologique qui permet à la race de perpétuer une lignée forte et évolutive.

Il existe donc des plantes de cannabis mâles, des femelles, et quelque chose se situant un peu entre les deux : les hermaphrodites. Dans ce cas bien précis, le cannabis redevient une plante monoïque.

Différences entre Plantes de Cannabis Mâles, Femelles et Hermaphrodites

Connaître les caractéristiques particulières associées aux plants mâles, femelles et hermaphrodites vous aidera certainement à maximiser le rendement de vos récoltes.

Les Plants de Cannabis Mâles Produisent du Pollen

Les pieds mâles développent des petites bourses au niveau des entrenoeuds dès le passage en floraison. Il s’agit de sacs polliniques. Environ 2 à 3 semaines plus tard, ces sacs polliniques s’ouvrent pour relacher le pollen qui va féconder les femelles à proximité. Les pieds femelles déploieront leurs poils blancs (les pistils) pour capturer le pollen ainsi libéré.

BON À SAVOIR

Les plants de cannabis mâles ne produisent pas de fleurs ni de résine, mais ils produiront tout de même du THC.

Les Plantes de Cannabis Femelles Produisent des Fleurs

Les plants de cannabis femelles développent des pistils blancs au niveau des entrenoeuds au moment du passage en floraison. C’est le premier indicateur indiscutable que l’on est en présence d’une plante de cannabis femmelle. Quelques semaines après l’apparition des pistils, des fleurs commenceront à se former sur les plantes de cannabis femelles.

Ces fleurs, ce que l’on appelle souvent les “têtes”, renferment le secret de tous vos désirs. En effet, c’est sur ces fleurs que se développent les trichomes, ces glandes productrices de terpènes et de cannabinoïdes (les fameux THC, CBD et autres THCA).

Plant de cannabis femelle avec fleur et pistils

Une fois en floraison, une plante de cannabis femelle est prête à être fécondée par le pollen provenant d’un pied mâle à proximité. Dans ce cas, la plante développera des grappes de graines à l’intérieur de ses fleurs.

Cela est très bien si vous souhaitez faire des croisements ou bien produire des graines en quantité. Par contre, si vous cultiver pour fumer de l’herbe, il faut à tout prix éviter qu’une plante femelle se fasse féconder par le pollen d’un plant mâle.

BON À SAVOIR

Prenez soin de vos plantes femelles et elles vous le rendront au centuple. Négligez-les, et le stress pourrait leur causer de tourner hermaphrodite.

Les Plantes de Cannabis Hermaphrodites Produisent des Fleurs, du Pollen et de Graines

Ce n’est ni un mâle, ni une femelle, c’est une plante hermaphrodite ! Vous l’aurez compris, un plant de cannabis hermaphrodite est un plant qui a développé les deux organes reproducteurs : les sacs de pollen du mâle et les pistils de la femelle. Ainsi, la plante de cannabis hermaphrodite peut s’autoféconder et donc se reproduire sans l’intervention d’une autre plante.

Il s’agit d’une mécanisme de survie qui permet au cannabis de proliférer rapidement même dans des environement hostiles ou la pollinisation de la femelle par le mâle n’est pas possible. En effet, une plante de cannabis devient hermaphrodite lorsqu’elle est soumise à un stress trop important.

Rassurez-vous, la faute ne revient pas toujours au cannabiculteur inexpérimenté. Il est également possible que l’hermaphrodisme de votre cannabis soit plutôt lié à une tare génétique. Une combinaison de facteurs est souvent à l’origine de l’apparition d’un plant hermaphrodite. Je vous dirai ce que vous pouvez faire lorsque vous en rencontrez un dans votre culture indoor ou outdoor. 

Les mâles produisent donc du pollen, les femelles des têtes et les hermaphrodites, développe les deux ! Voyons maintenant comment reconnaître si votre cannabis est mâle, femelle ou hermaphrodite.

Comment Savoir si une Plante de Cannabis est un Mâle, une Femelle ou un Hermaphrodite

Avant la fin de la phase végétative, vous aurez probablement de la difficulté à identifier le sexe de vos plants de cannabis. C’est tout à fait normal, puisque les jeunes plants se ressemblent à peu près tous lors de la phase de semis et de croissance.

Au fil du temps, vous vous serez habitués à repérer les marqueurs du sexe de vos plants. Vous serez beaucoup plus efficaces pour contrôler vos cultures et votre rendement. Il est important de développer cette habitude puisque l’identification précoce du sexe vous évite de faire face à une pollinisation accidentelle. C’est le genre d’accident qui peut vous coûter votre récolte entière.

Reconnaître un Plant de Cannabis Mâle

Seuls les cannabiculteurs aguerris sont capables d’identifier un mâle avant sa floraison. Il ressemble encore trop à la femelle pour parvenir à les distinguer avec certitude.

Surveillez l’apparition de petites bourses vertes, les sacs polliniques. Les fameuses bourses de pollen dont nous avons parlé un plus haut. Elles apparaîtront tout près des nœuds dès le début de la phase de floraison.

Plant de cannabis mâle - préfleurs - sacs polliniques

Les entrenœuds d’un pied de cannabis sont visibles à l’endroit même où des branches secondaires se séparent de la tige principale. Certains parlent également « d’aisselles » pour qualifier cette partie de l’anatomie de la plante.

Vous avez entre 2 et 3 semaines avant que ces bourses ne libèrent leur pollen pour féconder les femelles aux alentours.

Est-il possible de reconnaitre un plant de cannabis mâle pendant la phase de croissance ?

Les cultivateurs expérimentés arriveront à reconnaitre les plants mâles pendant la phase de croissance en observant leur morphologie. En effet, les plantes de cannabis mâles sont plus petites, moins touffues et leurs feuilles sont plus fines et étirées que celles des plantes femelles.

Reconnaître un Plant de Cannabis Femelle

Tout comme pour les mâles, seuls les cultivateurs aguéris pourront reconnaitre un plant de cannabis femelle pendant la phase végétative.

Dès le passage en florason, la plante femelle peut être identifiée grâce à ses préfleurs qui feront leur apparition au niveau des entrenoeuds, tout comme les sacs de pollen des plantes mâles.

Pistils - Préfleurs plant de cannabis femelle

Les préfleurs des plantes de cannabis femelles sont composées de pistils et de calices. Les pistils sont des petits poils blancs qui constituent le principal organe reproductif des plantes femelles. C’est en effet ces pistils qui vont collecter le pollen libéré par le mâle. Les calices sont de petites enveloppes en formes de gouttes d’eau qui protègent les pistils. Les calices sont l’équivalent des sacs polliniques sur les plants de cannabis mâles.

Examinez soigneusement et fréquemment vos plantes. Attardez-vous surtout sur les entrenœuds. N’hésitez pas à vous servir d’une loupe pour mieux détecter le sexe de votre cannabis.

La distinction mâle-femelle est habituellement nettement visible à partir de la 2e semaine de floraison.

Reconnaître un Plant de Cannabis Hermaphrodite

Si vous ne savez pas trop à quoi vous avez affaire, il se peut très bien que vous soyez en présence d’un plant de cannabis hermaphrodite. Deux types d’hermaphrodisme sont possibles :

  1. Les vrais hermaphrodites
  2. Les hermaphrodites bananes 

Les vrais hermaphrodites sont ceux qui possèdent les deux organes (mâle et femelle) de manière bien distincte sur un même plant. Vous pourrez remarquer que certains entrenoeuds accueillent des sacs polliniques mâles alors que d’autres sont surmontés de calices et de pistils femelles. Lorsque les sacs polliniques s’ouvriront, le pollen pourra se répandre sur les pistils pour autoféconder la plante et donner naissance à des graines à l’intérieur des fleurs.

Préfleurs d'un plant de cannabis hermaphrodite

Les plants hermaphrodites de type banane quant à eux ne possèdent pas les deux organes reproducteurs bien disincts. Au contraire, ils développent une étamine productrice de pollen à l’intérieur des fleurs femelles. Ces étamines ne protègent pas le pollen qu’elles contiennent. Ce qu signifie que le pollen produit sera directement en contact avec les pistils. La plante pourra donc s’autoféconder encore plus rapidement qu’un vrai plant hermaphrodite.

Préfleurs de plant de cannabis hermaphrodite banane

La Floraison Forcée pour Connaitre le Sexe du Cannabis

La période de floraison du cannabis débute lorsque les nuits se rallongent, lorsqu’il est confronté à une photopériode nocturne d’eau moins 12 heures par jour. C’est un signal qui indique à la plante qu’elle est prête à passer à la prochaine étape. Celle de la reproduction. Pour y parvenir, elle accélère donc sa transformation et se dépêche de produire des fleurs qui contiennent les organes reproductifs du cannabis.

Pour connaitre le sexe d’une plante de cannabis, il suffit donc de passer la plante en floraison.

Plantes de Cannabis Femelle et Mâle

Comment utiliser la Méthode de la Floraison Forcée pour Connaitre le Sexe d’une Plante de Cannabis ?

Cela peut paraitre contre-intuitif mais il est possible de connaitre le sexe d’une plante en phase de croissance en utilisant la méthode de la floraison forcée.

Pour cela, vous devez tout d’abord prélever au moins un bouture sur la plante en croissance. Une fois que la bouture a bien pris, exposez-là à une période de nuit de 12 heures par jour.

Après quelques jours, vous verrez apparaitre les préfleurs de la plante. Soit des sacs polliniques, soient des pistils blancs.

En fonction du sexe déclaré par la bouture, vous pouvez déduire le sexe de la plante mère qui est toujours en phase de croissance.

La méthode de la floraison forcée est très utilisée par les cultivateurs qui ont des plantes mères en croissance continuelle, Ils peuvent ainsi connaitre le sexe de leurs plantes mères et se débarasser des mâles. Sinon, ils devraient prélever de nombreuses boutures sur des plantes mères sans en connaitre le sexe. Ce qui les obligeraient à se débarasser des plants mâles après le début de la floraison.

En connaissant le sexe à l’avance, ces cultivateurs ne gardent que les plantes mères femelles et peuvent ainsi produire des boutures garanties femelles.

Faut-il Cultiver des Plantes de Cannabis Mâles ou Femelles ?

Il n’y a pas de bonnes ou de mauvaises réponses à cette éternelle question, ça dépend de ce que vous avez en tête en démarrant votre culture de cannabis. Pour faire simple, le plant mâle est nécessaire pour ceux qui souhaitent produire des graines ou créer de nouveaux croisements. Alors que les plants femelles sont nécessaires pour approvisionner votre consommation personnelle de weed.

Cultiver des plants de cannabis femelles pour récolter de la weed

Si votre objectif est de produire le plus d’herbe possible, concentrez-vous exclusivement sur la culture de plantes femelles.

En période de floraison et en l’absence de pollen pour le fertiliser, le cannabis femelle consacrera toute son énergie à produire des fleurs de plus en plus grosses.

Avec de plus grosses fleurs, la plante pourra potentiellement capturer encore plus de pollen qu’elle imagine libéré dans l’atmosphère. Mais s’il n’y a aucun mâle (ou hermaphrodite) à proximité pour libérer du pollen, vos plantes femelles continueront de produire des têtes encore plus grosses dans l’espoir d’attraper un peu de pollen. Au final, plus les fleurs grossissent, plus votre récolte sera abondante.

Cultiver des plants de cannabis mâles pour faire des croisements et produire des graines de cannabis

Les breeders et les cultivateurs n’hésitent pas à faire pousser des plants de cannabis mâles afin de les faire se reproduire avec des plants femelles.

Cela permet de développer des hybrides d’espèces qui regrouperont certaines caractéristiques génétiques des deux plantes parentes.

Fleur de plant de cannabis femelle fécondée

Les plantes femelles fécondées produisent des graines par centaines. La reproduction du cannabis est donc également utilisée pour produire des graines à grande échelle par les breeders et les banques de graines.

Que faire si vous avez un Plant de Cannabis Mâle ?

Retirez-le Immédiatement si vous voulez Récolter de la Weed

Pour procéder à une culture de cannabis sous méthode sinsemilla et produire de l’herbe pour fumer, vous devrez inévitablement vous séparer de vos plants mâles.

La méthode sinsemilla est une technique de culture du cannabis qui sépare les plants mâles des plants femelles. 

Si vous laissez un plant mâle à proximité d’une plante femelle, il libèrera son pollen et fécondera la plante femelle. Même si cela arrive en fin de floraison lorsque les fleurs femelles sont dèjà bien développées, les buds seront pleins de graines. Cela rendra votre herbe difficile à fumer. Il faut en effet retirer les graines pour éviter un goût et une odeur absolument atroce. Ceux d’entre vous qui sont dèjà tombés sur une graine dansn un joint savent de quoi je parle !

Laissez le plant mâle si vous voulez faire un croisement ou récolter des graines

Conservez vos pieds de cannabis mâles si vous souhaitez prendre part à des expérimentations. Vous pourrez tenter de joindre leurs qualités à certaines caractéristiques de vos plants femelles.

Dans ce cas, vous devrez faire bien attention à étiqueter et séparer les plantes de variétés différentes. Autrement, l’une de vos femelles pourraient se faire féconder par le mauvais mâle, ou bien même par plusieurs mâles. Cela vous donnera un croisement totalement aléatoire et vous ne serez pas en mesure de connaitre leur génétique.

Utiliser les plants de cannabis mâles pour d’autres applications

Les plants dee cannabis mâles peuvent être utilisés pour de nombreuses applications, notamment industrielles.

En effet, les cultures de chanvre industriel ne séparent généralement pas les plants mâles des plants femelles. Les plantes de cannabis mâle peuvent être utilisées au même titre que les femelles pour la production de textiles, carburant, matériaux de constructions etc.

D’autre part, les graines de cannabis constituent un super aliment, c’est à dire qu’elles contiennent tous les nutriments nécessaires à la survie humaine. Ces graines sont aussi utilisées pour la production de produits cosmétiques. De ce fait, de nombreuses productions de chanvre ont besoin des mâles pour féconder les femelles en vue d’obtenir leurs précieuses graines.

Que faire avec un Plant de Cannabis Hermaphrodite ?

Le principe est un peu le même pour la plante hermaphrodite que pour la plante mâle. Comme il y a un risque de pollinisation accidentelle par le pollen présent sur les plants hermaphrodites, il vaut mieux ne pas les mettre en contact avec vos plants femelles.

En revanche, si la plante tourne hermaphrodite en fin de floraison, vous pouvez tout de même la garder, bien éloignée de vos plantes femelles, afin d’en récolter l’herbe. Vous devrez bien entendu retirer toutes les graines pour que la weed soit fumable et elle sera de toute façon moins savoureuse que celle d’une plante femelle. Mais vous pouvez tout à fait la fumer.

Comment Éviter les Plants de Cannabis Mâles ?

Il existe différentes façons d’ éviter les plants de cannabis mâles.

Tout d’abord, nous vous conseillons d’utiliser des graines féminisées au lieu de graines régulières. Les graines féminisées vous garantissent un plant de cannabis femelle à au moins 95 %,. Alors que les graines régulières donnent environ 50% de plants mâles et 50% de plants femelles.

Si vous optez tout de même pour des graines de cannabis régulières, vous devrez inspecter vos plantes très attentivement, surtout lors du passage en floraison. En effet, c’est à ce moment qu’une plante de cannabis déclare son sexe grâce à l’apparition des préfleurs. Il s’agit des sacs polliniques pour un plant mâle et des pistils et calices pour les plants femelles.

Vous pourrez ainsi non pas éviter d’avoir des plants mâles, mais tout au moins vous en débarrasser avant qu’ils ne fécondent toutes vos plantes femelles.

Enfin, il existe des légendes urbaines et remèdes de grand-mères qui sont censés augmenter les chances d’avoir une plante femelle à partir d’une graine régulière. Nous n’avons pas pu tester ces méthodes sur une population de plantes assez grandes et dans des conditions d’expérimentation suffisantes pour pouvoir les confirmer. De même, nous n’avons pas trouver d’information de source fiable qui explique comment ces techniques fonctionnent.

Comment Éviter les Plants de Cannabis Hermaphrodites ?

Une plante de cannabis peut tourner hermaphrodite pour deux raisons :

  1. La plante est soumise à un stress trop important
  2. La plante a une tare génétique

Les plantes de cannabis hermaphrodites à cause du stress

Lorsque une plante de cannabis est soumise a un stress trop important, son mécanisme de survie la pousse a développer un hermaphrodisme afin de s’autoféconder pour garantir la continuité de son espèce.

Dans son environement naturel, le stress d’une plante de cannabis est peut être dû a des intempéries violents, une attaque d’animal, ou bien des conditions climatiques extrêmes comme une canicule ou au contraire un froid intense. Dans ce genre de situation, la plante a de grande chance de mourrir avant d’avoir été fécondée par un mâle.

C’est pour cette raison qu’elle devient hermaphrodite afin s’auto-polliniser et d’être en mesure de produire des graines, indispensables pour la survie de l’espèce.

Les hermaphrodites dû à une tare génétique

Les plantes de cannabis peuvent également devenir hermaphrodite sans être soumises à un stress important.

En effet, une tare génétique peut être à l’origine d’un hermaphrodisme. Dans ce cas, la majorité des plantes issues de cette lignée seront succeptibles de développer cet hermaphrodisme.

La raison de cet hermaphrodisme est assez similaire aux plantes soumises au stress : la survie de l’espèce. Et oui, une plante porteuse d’une tare génétique aura moins de chance d’être fécondée par le pollen d’un mâle. Un peu comme la stérilité chez les mammifères consanguins. Cela permet d’éviter de propager cette tare génétique dans l’espèce. En revanche, les plantes de cannabis ont une solution pour ça : l’hermaphrodisme !

Donc si vous vous occupez parfaitement de vos plantes et qu’elles deviennent quand même herma, il y a de grandes chances pour que ce soit dû à une tare génétique.

Conseils pour éviter les plants de cannabis hermaphrodites

  • Maintenez des conditions climatiques stables dans votre de culture (température et humidité)
  • En extérieur, protégez vos plantes des intempéries telles que le vent et la pluie
  • Donnez-leur tous les nutriments dont ils ont besoin, mais pas trop
  • Respectez la distance entre la lampe et le sommet des plantes
  • Les heures de jour et de nuit doivent être réguliéres, évitez de modifier la photopériode
  • Achetez des graines ou des clones de qualité
  • Conservez vos graines dans des conditions optimales
  • Évitez les croisements génétiques instables
  • Évitez d’utiliser des graines récupérées sur de l’herbe

Conclusion

Il y a beaucoup de choses à savoir sur le sexe du cannabis, il se peut que vous ayez un peu le tournis ! Pas besoin de tout relire, puisque nous vous avons résumé l’essentiel juste ici.

Le cannabis est une plante dioïque, c’est à dire avec des plants mâles et des plants femelles. Sous certaines conditions, une plante de cannabis peut aussi devenir hermaphrodite, c’est à dire développer les deux sexes sur une même plante.

Les plants de cannabis mâles produisent du pollen qu’ils libèrent afin de féconder les plantes femelles. Les femelles développent des pistils qui vont collecter le pollen. Une fois fécondée, la plante de cannabis femelle va produire des graines à l’intérieur des ce ses fleurs.

Il faut donc se débarrasser le plus vite possible des plants mâles et hermaphrodites pour éviter une pollinisation accidentelle des plantes femelles.

Vous pouvez distinguer les plants mâles et hermaphrodites des plantes femelles à partir du début de la floraison. Les mâles développeront des préfleurs, les sacs polliniques, au niveau des entrenoeuds. Alors que les femelles développeront leurs propres préfleurs, les pistils et les calices, au même endroit. un plant hermaphrodite développera soit les deux sexes bien distincts, soit des étamines contenant du pollen à l’intérieur même des fleurs femelles.

  • Pour fumer, vous aurez besoin des fleurs poussant sur les plants femelles.
  • Vous aurez besoin des mâles et des femelles pour créer de nouvelles variétés.
  • Pour obtenir des graines, vous aurez besoin des plantes mâles et femelles.

Afin éviter un plant de cannabis hermaphrodite, maintenez des conditions de culture optimales et ne cultivez que des génétiques de qualité.

N’hésitez pas à laisser un commentaire si vous avez encore des questions !

Articles commplémentaires :

Comment Choisir les Meilleures Graines de Cannabis

Guide (Débutant) : Comment Faire Pousser du Cannabis en Intérieur

Comment Récolter 500 Grammes de Weed en Intérieur ?